Une baleine en gestation échouée sur le rivage avait 22 kg de plastique dans l’estomac

2 avril 2019 00:38 Mis à jour: 10 juillet 2019 11:43

Une femelle cachalot pleine retrouvée morte sur les côtes italiennes avait 22 kg de plastique dans l’estomac, selon des chercheurs.

La baleine a été trouvée sur un banc rocheux près de Porto Cervo à la fin mars. Les pompiers ont hissé la baleine dans un camion et l’ont emmenée dans un établissement où une autopsie devait être effectuée.

Des chercheurs de l’Université de Padoue ont découvert que la baleine était probablement incapable de nourrir son fœtus à cause de la quantité de plastique qu’elle avait avalée, qui comprenait des plaques de plastique, des sacs poubelles noirs et des filets de pêche.

« C’était déchirant de trouver le fœtus (…) nous nous sentions déjà mal à ce moment-là », a déclaré Mattia Leone, biologiste marin, qui était présent pour l’examen post-mortem, au Telegraph. « Mais quand nous avons ouvert l’estomac et vu tout le plastique, nous avons réalisé, une fois de plus, que nous étions témoins de cette situation très inquiétante et triste. »

Une baleine en gestation s’est échouée sur les côtes italiennes fin mars 2019  (SeaMe Sardinia)

Luca Bittau, président du groupe SeaMe, a déclaré que le bébé à naître semblait être mort avant que sa mère ne soit rejetée à terre.

« Elle était en gestation et avait presque certainement perdu son foetus avant de s’échouer », a-t-il dit à CNN. « Le fœtus était dans un état avancé de décomposition. »

La baleine mesurait huit mètres de longueur.

D’autres tests étaient prévus pour déterminer la cause du décès, mais les chercheurs ont indiqué que le plastique jouait très probablement un rôle.

En réponse à la mort, Sergio Costa, ministre italien de l’Environnement, a déclaré dans un message sur Facebook : « Y a-t-il encore des gens qui disent que ce ne sont pas des problèmes importants ? Pour moi, ils le sont, et ce sont des priorités. »

« Nous avons utilisé le ‘confort’ des objets jetables de manière ludique ces dernières années et nous en payons maintenant les conséquences. En effet, ce sont surtout les animaux qui les paient », a-t-il poursuivi.

Plusieurs autres baleines en gestation qui se sont échouées sur la côte en mars avaient du plastique dans l’estomac.

L’autopsie d’une baleine retrouvée morte sur une plage de Taïwan a révélé la présence d’une grande quantité de plastique, y compris des sacs en plastique, des sacs en toile et des lignes de pêche, selon l’Ocean Conversation Administration et la Taiwan Cetacean Society, qui ont procédé à cette autopsie.

Une baleine retrouvée morte à Taiwan avait 6 sacs en plastique, 4 sacs en toile, 1 bâche en plastique dur et 2 lignes de pêche dans l’estomac. Elle était aussi en gestation.

Il n’est pas certain que l’ingestion de plastique ait été la cause du décès, mais nous pouvons aider en réduisant l’utilisation de plastique.

Ko Yung-chuan de l’administration a dit à Focus Taiwan qu’il n’était pas clair si l’ingestion de plastique était la cause directe de la mort de la baleine. Il a noté que des restes d’un calmar ont également été trouvés dans l’estomac, ce qui indique que la baleine pouvait encore se nourrir.

D’autres tests aideraient les chercheurs à déterminer la cause du décès, a-t-il dit.

Une baleine à bec de Cuvier de 4,6 mètres flottait morte près d’un village de pêcheurs aux Philippines en mars avec 40 kilos de plastique dans l’estomac.

Le biologiste américain Darrell Blatchley, directeur du D’Bone Collector Museum, qui a participé à l’autopsie, a déclaré que la baleine est morte de faim.

L’animal ne pouvait pas manger à cause du plastique dans son estomac, a-t-il dit, ajoutant que c’était « le plus de plastique que nous ayons jamais vu chez une baleine ».

« C’est révoltant », a-t-il ajouté. « Le gouvernement doit prendre des mesures contre ceux qui continuent à traiter les voies navigables et l’océan comme des dépotoirs. »

Les ordures contenaient de nombreux sacs en plastique, y compris des sacs de riz et des sacs à provisions.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis ou laissez-nous vos commentaires.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.