Les jeunes qui consomment du cannabis ont un risque élevé d’être au chômage plus tard, selon l’Inserm

Par Léonard Plantain
9 janvier 2022 15:14 Mis à jour: 9 janvier 2022 15:14

Selon une nouvelle étude comparative de l’Inserm (l’Institut national de la santé et de la recherche médicale), les jeunes ayant consommé du cannabis ont un risque plus élevé de connaître une période de chômage à l’âge adulte.

L’Inserm, en collaboration avec l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique, viennent de publier le résultat d’une étude cherchant à vérifier s’il existe « un effet négatif direct de la consommation de cannabis sur la concentration, la motivation, et à terme la réussite scolaire des jeunes », a indiqué l’Inserm.

Des scientifiques et médecins ont passé 9 ans à suivre le parcours de 1.500 personnes ayant consommé du cannabis étant jeune, a rapporté CNews. Résultat : les personnes ayant commencé à fumer du cannabis à 16 ans ou dans les années qui suivent ont 39% de risques supplémentaires de connaître le chômage que ceux n’en ayant pas consommé. Quant à ceux ayant commencé à en fumer avant 16 ans, ils ont 50% plus de risques de connaître le chômage que les personnes n’en ayant jamais fumé.

Le risque de rencontrer plusieurs périodes de chômage est également plus grand pour les fumeurs précoces de cannabis.

À noter qu’en 2021, près de 40% des jeunes de 17 ans ont indiqué avoir consommé du cannabis, a rapporté Le Figaro. Pour cette étude, le niveau socio-économique, la situation familiale, les difficultés scolaires rencontrées au cours de l’enfance et l’évaluation psychologique des participants ont été pris en compte pour « éviter de biaiser l’analyse », a également précisé l’Inserm.

Pour Maria Melchior, directrice de recherche Inserm et une des auteurs de cette étude : « L’âge de la première expérience du cannabis est associé à des conséquences néfastes non seulement sur la santé, mais aussi sur la vie sociale et économique des individus (…) Reporter le plus tard possible les expérimentations du cannabis devrait être un objectif des politiques publiques ».

Il faut savoir qu’en France, d’après le baromètre 2017 de Santé publique France, l’âge moyen d’expérimentation du cannabis est de 15,3 ans. Aussi, plus de 25% des 18-25 ans ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours de l’année. À l’échelle européenne, les Français sont également les plus gros consommateurs de cannabis parmi les jeunes de 16 ans.

Vous pouvez retrouver l’étude complète dans la revue Drug and Alcohol Dependance.


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.