L’histoire prend vie avec l’opéra original Shen Yun Zuo Pin «Le Stratagème»

Par Maria Han
22 octobre 2022 18:04 Mis à jour: 24 octobre 2022 18:34

La Chine a une histoire de 5000 ans. Comme la marée montante et descendante, les dynasties se sont élevées puis on chuté. L’histoire passionnante de l’une d’entre elles, la dernière dynastie Han de l’Est, est désormais présentée sous la forme d’un opéra en quatre actes intitulé Le Stratagème, qui peut être regardé sur Shen Yun Zuo Pin.

Cette production de classe mondiale est vraiment unique en son genre. En moins de 40 minutes, elle présente un drame aux enjeux considérables qui a déterminé l’avenir de la Chine.

Sauver la dynastie

L’opéra raconte l’histoire du tyrannique Dong Zhuo. Le Premier ministre est plus puissant que le très jeune empereur fantoche. Le fidèle protecteur et acolyte de Dong, Lü Bu, est un général redoutable. Ensemble, ils rendent la vie des ministres extrêmement difficile à la cour impériale. Quiconque ose parler contre Dong tombe sous la lame de Lü Bu.

Une scène de l’opéra de Shen Yun « Le Stratagème ». (Shen Yun Zuo Pin)

Il faut faire quelque chose pour empêcher Dong Zhuo d’anéantir la dynastie. Prenant les devants, Wang Yun, un sujet loyal, élabore un plan pour séparer Dong Zhuo de Lü Bu, qui sont aussi proches qu’un père et son fils.

Wang Yun a une fille adoptive nommée Diao Chan. Elle est connue comme une des quatre grandes beautés de l’histoire chinoise. Le plan de Wang Yun est d’utiliser la beauté de Diao Chan pour monter Dong et Lü l’un contre l’autre.

Le héros connaît les dangers qui accompagnent un tel complot, mais il est déterminé à le mener à bien. Dans le premier acte, Wang déclare : « Même si nous courons à la ruine ensemble, je mettrai ma tête grise en jeu. Je donnerai ma tête pour ce pays. »

Et c’est ainsi que la stratégie commence. Lü Bu est invité chez Wang Yun et, en voyant Diao Chan, Lü Bu est immédiatement envoûté par sa beauté. Diao fait quelques compliments au général qui, rapidement, se laisse séduire. Il la décrit comme étant « enchanteresse comme une fée, et trop belle pour être vraie. »

Une scène de l’opéra de Shen Yun « Le Stratagème ». (Shen Yun Zuo Pin)

Wang Yun promet alors la main de Diao Chan à Lü Bu.

Sachant que Dong Zhuo et Lü Bu sont tous deux des hommes vigoureux, Wang invite Dong Zhuo dans sa demeure pour un banquet. Dès que Dong Zhuo pose les yeux sur Diao Chan, il promet de faire d’elle une concubine impériale le jour où il usurpera le trône. Il lui déclare : « Trois mille dames dans le harem, et pourtant tu fleuris au‑dessus de toutes. »

Dong Zhuo et Lü Bu étant prêts à se battre pour la même femme, il ne reste que quelques étapes avant qu’ils ne s’affrontent à coups d’épée.

Dans les coulisses

Sous la direction du directeur artistique D.F., l’opéra est une œuvre originale dont le livret est écrit par Tianliang Zhang et la musique composée par Qin Yuan. L’orchestre Shen Yun Performing Arts, basé à New York, accompagnera la distribution, qui réunit des chanteurs lauréats de Shen Yun, dont les ténors Gao Liang et Gu Yun, ainsi que la soprano Yu Ming.

Une scène de l’opéra de Shen Yun « Le Stratagème ». (Shen Yun Zuo Pin)

Bien que chantée en chinois, cette production n’a rien à voir avec l’opéra de Pékin. Les chanteurs de Shen Yun sont formés à la technique traditionnelle du bel canto, la forme de chant la plus naturelle. Une technique qui se perd dans le temps.

La mission de Shen Yun est de faire revivre les 5000 ans de civilisation chinoise et de présenter la Chine dans toute sa gloire avant que le communisme ne détruise les valeurs si précieuses du pays. Ainsi, cet opéra ne présente pas seulement un récit de l’histoire chinoise, il dépeint également de nombreux vices qui peuvent détruire l’humanité : la cruauté, la luxure et l’abus de pouvoir.

Une scène de l’opéra de Shen Yun « Le Stratagème ». (Shen Yun Zuo Pin)

Le pouvoir, en particulier, implique une lourde responsabilité. Si quelqu’un abuse de son pouvoir, les cieux ne le laisseront pas longtemps en place.

Visitez ShenYunZuoPin.com pour profiter de l’intégralité de l’opéra.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.