Dans l’Oise – Un syndicat de police se plaint d’avoir à surveiller les chasses à courre au détriment de la sécurité des personnes

Le syndicat policier Alliance dénonçait en début de semaine la mobilisation d’agents de police en forêt de Compiègne pour éviter des débordements entre adeptes de la chasse à courre et leurs opposants.

La chasse à courre est ouverte du 15 septembre au 31 mars. Les policiers nationaux avaient déjà été mobilisés la saison dernière à cause des tensions entre militants d’« Abolissons la vénerie » et chasseurs.

Un délégué départemental d’Alliance parle de manque d’effectifs dans le département et précise que pendant la surveillance des chasses à courre, les policiers ne surveillent pas leur secteur respectif. La préfecture assure qu’« on ne préempte pas d’effectifs sur des circonscriptions pour les focaliser sur la gestion de la chasse à courre au détriment de la sécurité des personnes et des biens de ces circonscriptions ».

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Un clandestin algérien interpelle Emmanuel Macron pendant
sa visite à Marseille : « On est sans-papiers, on t’aime trop ici ! »

 
VOIR AUSSI