Un Moyen Âge pas si obscur que ça : la fortune des artisans médiévaux

Notre connaissance de l’histoire de la France au Moyen Âge est souvent bornée autour d’un schéma qui s’articule autour des ces trois points essentiellement: 1. Une majorité de personnes vivaient dans la misère sous la Monarchie; 2. Puis la Révolution française les a libéré de l’oppression; 3. Ensuite les acquis sociaux les ont libérés.

Cependant, à travers une étude des faits historiques, nous nous apercevons que cette vision d’un Moyen Âge obscur est une caricature et que la Révolution française a en fait plutôt détruit les avantages des artisans ou des ouvriers.

L’époque médiévale a vu naître l’organisation de tous les corps de métiers dans une hiérarchie protectrice de la transmission du savoir. Ces organismes appelés corporations ont été longtemps gardiens de la connaissance, de la famille, du bien être des travailleurs.

Par MOSSOT — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Le roi Philippe­-Auguste disait : «Il n’y aura jamais de construction noble si l’architecte est ignoble.» Et nous pouvons en effet nous interroger, quelle noblesse possédaient les architectes médiévaux pour avoir légué à la postérité des ouvrages si magnifiques, que les gens de tous pays viennent admirer. Des ouvrages que nos contemporains ne sont plus capables de réaliser aujourd’hui

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Les premiers royaumes africains de l’époque médiévale
étaient des civilisations avancées et prospères

 
VOIR AUSSI