Le président d’une fondation caritative salue la tradition dans Shen Yun

Le président d’une fondation caritative salue la tradition dans Shen Yun

John Hood lors de la représentation de Shen Yun Performing Arts au Duke Energy Center for the Performing Arts-Raleigh Memorial Auditorium, le 31 décembre 2021. (NTD Television)

6 janvier 2022

RALEIGH, NC. – John Hood est écrivain, président d’une fondation caritative et professeur de claquettes. Son expérience dans de multiples domaines lui donne une perspective unique sur Shen Yun Performing Arts.

Il a remarqué les efforts de Shen Yun pour maintenir la tradition et a exprimé son soutien à ces efforts.

« La tradition, c’est vraiment la somme totale de l’expérience humaine. C’est ce que les gens ont appris au fil des générations, en éprouvant l’utilité de certains types de pratiques, de croyances ou de valeurs », a-t-il déclaré.

« Un écrivain célèbre appelle la tradition la démocratie des morts. L’idée étant que les gens qui ont vécu dans le passé n’étaient pas moins intelligents, pas moins sages, pas moins expérimentés que nous. »

Il a également parlé de la tragédie du communisme qui tente de changer ou d’éliminer la tradition.

« Ce qui se passe avec le communisme, ou d’autres types d’idéologies qui tentent de balayer la tradition, c’est essentiellement que vous évacuez le savoir dans l’océan. Vous ne faites que le vider », a-t-il déclaré. « Nous avons toujours beaucoup à apprendre de la tradition, et lorsque des systèmes ont combattu, que ce soit le communisme ou le fascisme ou d’autres types d’idéologies modernes tentent de balayer toute la sagesse du passé, cela nous envoie tous dans l’ignorance. »

M. Hood a décrit comment les danseurs de Shen Yun ont infusé des éléments traditionnels dans leurs pièces.

« Il est tout à fait clair que les différentes pièces que j’ai vues sont influencées par les croyances religieuses traditionnelles. Vous pouvez voir comment les concepts taoïstes, les concepts bouddhistes et d’autres types de traditions sont imbriqués dans l’histoire, et je pense que c’est quelque chose que les spectateurs du monde entier peuvent apprécier », a-t-il déclaré.

L’orchestre donne de la puissance au spectacle

Il a également fait savoir qu’il appréciait la présence d’un véritable orchestre et que la musique soit produite en temps réel durant le spectacle.

« J’aime toujours voir des spectacles de danse avec de vrais orchestres. Cela donne tellement plus de sens et de puissance à un spectacle. Ce que je trouve particulièrement intéressant dans ce spectacle, c’est le mélange évident d’instruments occidentaux, d’instruments chinois, de style musical occidental, de style musical chinois. Cela crée une somme qui est plus grande que les parties », a-t-il déclaré.

« Je suis professeur de claquettes, je suis particulièrement intéressé par les rythmes, et j’apprécie que la musique permette à ces différentes danses ethniques et folkloriques d’illustrer différents types de rythmes, et différents types de modèles. »

Il s’est également étendu sur le rôle que joue la musique dans la vie, ainsi que dans le spectacle.

« La musique peut vous faire pleurer, la musique peut vous faire rire, la musique peut vous faire ressentir, la musique peut vous mettre en colère », a-t-il déclaré. « Vous voyez dans beaucoup de ces choses, dans cette représentation, vous voyez une variété d’émotions différentes. La pièce qui raconte l’histoire moderne de la fille du chirurgien. Il y a de la musique qui crée du plaisir au début de l’histoire, mais plus tard dans l’histoire, elle vous met en colère. »

M. Hood a également été très impressionné par les danseurs. En tant que professeur de claquettes ayant également une expérience du ballet, la différence qu’il a vue dans la danse classique chinoise l’a fasciné.

« Je suis tout simplement fasciné par les techniques. Certaines ressemblent au ballet occidental que j’ai étudié dans le passé, d’autres sont très différentes, notamment les mouvements des bras. J’ai donc tout simplement adoré le spectacle », a-t-il déclaré.

Reportage de NTD Television, Linda Jiang et Maria Han.

Epoch Times considère que Shen Yun Performing Arts est un événement culturel important de notre époque. Nous avons fièrement couvert les réactions du public depuis la création de Shen Yun en 2006.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance