Quels sont les pays qui demandent – et obtiennent – des suppressions de contenus sur TikTok ?

Par Rex Widerstrom
27 mai 2024 13:55 Mis à jour: 31 mai 2024 00:50

Le saviez-vous ? La plateforme TikTok a reçu plus de demandes de suppression de matériel émanant du gouvernement australien ou néo-zélandais que de l’Irak par exemple. C’est ce que montrent les données publiées par l’entreprise chinoise.

Au cours des six mois allant de janvier à juin 2023, dernière période pour laquelle des données sont disponibles, l’Australie a envoyé 470 demandes de censure et la Nouvelle-Zélande 215. Au cours de la même période, l’Irak n’en a envoyé que cinq. La Russie et le Bangladesh tiennent le haut du pavé avec respectivement 792 et 474 avis émis.

Toutefois, par habitant, l’Australie et la Nouvelle-Zélande restent en tête avec respectivement 5,35 et 4,06 avis pour 100.000 habitants.

D’autres pays réputés pour exercer un contrôle strict sur leurs citoyens, notamment sur leur droit à la liberté d’expression, comme le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et l’Arabie saoudite, se situent loin dans le classement.

La France occupe un rang relativement bas, avec 20 avis émis, mais bien plus que l’Égypte (2 avis), la Roumanie et l’Afrique du Sud (1 avis chacune).

Requêtes de gouv. Taux de retrait Requête pour

100.000

habitants

Australie 470 94.70 % 5.350
Nouvelle-Zélande 214 69.00 % 4.060
Jordanie 64 89.40 % 0.560
Russie 792 87.30 % 0.550
Kazakhstan 105 35.30 % 0.530
Allemagne 222 66.20 % 0.270
Bangladesh 474 40.80 % 0.270
Norvège 13 87.00 % 0.230
Suède 20 82.40 % 0.190
Finlande 10 33.30 % 0.180
Ouzbékistan 58 32.10 % 0.163
Danemark 8 90.00 % 0.130
Turquie 107 97.70 % 0.120
Pologne 4 50.00 % 0.100
Irlande 5 90.90 % 0.098
Royaume-Uni 58 86.60 % 0.085
Indonésie 224 44.30 % 0.080
Pakistan 189 96.80 % 0.077
Pays-Bas 11 52.60 % 0.060
Ukraine 14 36.90 % 0.040
Autriche 4 75.00 % 0.040
Canada 14 100.00 % 0.035
France 20 80.00 % 0.030
Arabie Saoudite 7 80.00 % 0.019
Irak 5 12.50 % 0.010
Roumanie 1 100.00 % 0.005
États-Unis 11 87.50 % 0.003
Égypte 2 0.00 % 0.002
Afrique du Sud 1 100.00 % 0.002

 

Selon TikTok, aucune demande n’a été reçue de l’Inde ou de la Chine.

Les experts reconnaissent que l’usage de TikTok n’est pas répandu de la même façon dans tous les pays, ce qui pourrait expliquer que certains gouvernements envoient moins de demandes que d’autres. De plus, les contenus de l’application sont parfois entièrement bloqués au niveau de l’État. C’est notamment le cas de la Chine qui oblige la société chinoise ByteDance, propriétaire de TikTok, à opérer un système différent du reste du monde et à se plier à un strict contrôle du Parti communiste chinois.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT