Tragédie familiale au Mexique : une femme poignarde son mari, tue ses trois enfants avec de la mort-aux-rats et se suicide

Par Anastasia Gubin - La Gran Epoca
23 octobre 2019 19:49 Mis à jour: 23 octobre 2019 19:49

Une femme de Naucalpan, dans l’État de Mexico, a été retrouvée pendue à la porte de sa maison avec ses trois enfants morts dans leurs lits et son mari blessé avec un poignard. On présume que la femme a blessé son mari, puis a préparé de la mort-aux-rats qu’elle a dissous dans de l’eau pour la donner à boire à ses enfants et s’est ensuite suicidée.

Cela s’est passé dans le quartier Bandhi, dans la région d’Andador las Ardillas. Selon le témoignage du mari, il s’est disputé avec sa femme de 31 ans, identifiée comme étant Maria Francisca. La femme l’a blessé avec un poignard, alors il a couru demander de l’aide et quand il est revenu, il a trouvé ses enfants sans vie et sa femme pendue à l’entrée de la maison, a rapporté le journaliste Jorge Becerril dans un message Twitter le 19 octobre.

Pendant l’absence du mari, la femme aurait préparé le poison et l’aurait donné à boire aux enfants, a rapporté le réseau de radio de conversation mexicain Radio Formula.

Image d’illustration (Zurijeta/Shutterstock)

Les enfants, qui n’avaient que 2, 7 et 9 ans, ont été retrouvés au lit sans signes vitaux, selon les ambulanciers qui sont arrivés sur les lieux, ajoute le média.

La femme, de son côté, était pendue avec une corde, ont rapporté les médias locaux, selon Excelsior.

L’homme a été arrêté par la police municipale et transféré au ministère public correspondant pendant que l’enquête visant à déterminer la responsabilité parentale est ouverte.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.