Trump révèle sa plus grande peur et prévient: «Nous sommes à l’époque la plus dangereuse… peut-être de tous les temps»

Par Tom Ozimek
30 septembre 2022 18:41 Mis à jour: 30 septembre 2022 18:41

La plus grande inquiétude de Donald Trump aujourd’hui porte sur la direction que pourraient prendre les tensions géopolitiques autour de l’Ukraine et de Taïwan. Il estime que « nous pourrions nous diriger vers une troisième guerre mondiale ». Un conflit qui pourrait devenir nucléaire.

Au cours d’une apparition le 27 septembre dans l’émission Cats at Night Show, Donald Trump a été interrogé sur ses principales préoccupations et sur ce qui le tenait « debout la nuit ».

« Plus que tout autre chose, je pense que nous pourrions nous diriger vers une troisième guerre mondiale », a répondu l’ancien président.

Selon lui, la troisième guerre mondiale pourrait être déclenchée par « toutes les choses horribles qui ont eu lieu en Ukraine ». Il « semble que la Chine soit sur le point d’en arriver là avec Taïwan… Vous voyez ce qui se passe là‑bas. »

Le régime communiste chinois a récemment renforcé sa menace militaire contre l’île autonome de Taïwan, que Pékin considère comme son propre territoire, à prendre par la force, si nécessaire.

« La Chine agit avec une agressivité croissante envers Taïwan », a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken dans une récente interview, selon CBS News. « Ce qui représente une menace pour la paix et la stabilité dans toute la région. »

Même si les États‑Unis ont mis fin à leurs relations diplomatiques officielles avec Taïwan en 1979 et ont reconnu Pékin en vertu de la politique d’ « une seule Chine », Washington maintient une solide relation officieuse avec Taipei et est légalement tenu de lui fournir les armes nécessaires à sa défense.

D’autre part, les tensions en Ukraine se sont aggravées lorsque les forces ukrainiennes ont lancé une contre‑offensive majeure, incitant le président russe Vladimir Poutine à mobiliser davantage de troupes et à laisser entendre, dans un discours prononcé le 21 septembre, que Moscou était prêt à utiliser des armes nucléaires dans ce conflit.

Dans son interview, Donald Trump a commenté les remarques de Poutine et la menace nucléaire.

« Je pense que nous sommes arrivés dans la période la plus dangereuse que nous ayons connue depuis de nombreuses années – peut‑être même depuis toujours – à cause de la puissance du nucléaire », a déclaré Donald Trump.

« Le fait qu’une grande nation, qui est à égalité avec nous en matière d’énergie nucléaire, lance le mot ‘nucléaire’ de manière cavalière est un bien mauvais moment. Un très mauvais moment pour ce pays et un très mauvais et très dangereux moment pour le monde entier », a ajouté Donald Trump.

Donald Trump a une nouvelle fois exprimé son point de vue : s’il était toujours présent à la Maison Blanche, Poutine n’aurait jamais ordonné l’entrée de ses troupes en Ukraine.

« Je m’entendais très bien avec lui. Je lui ai parlé. Je le comprenais », a déclaré Donald Trump à propos de Poutine. « Il m’a compris, sans doute. Mais moi, je l’ai bien compris, et il ne l’aurait jamais fait. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.