Biden affirme que l’économie américaine a connu «un taux d’inflation de zéro pour cent» bien qu’elle ait presque battu des records en juillet

Par Jack Phillips
12 août 2022 15:52 Mis à jour: 12 août 2022 15:52

Selon une déclaration du président Joe Biden et d’autres responsables de la Maison Blanche mercredi, un rapport récent montre que l’économie américaine a connu une inflation « de zéro pour cent » au mois de juillet. En réalité, l’indice des prix à la consommation est resté proche des sommets historiques de 8,5% en glissement annuel.

« Avant de commencer, je veux dire un mot sur les nouvelles qui sont sorties aujourd’hui concernant l’économie. En fait, je veux juste dire un chiffre : zéro », a déclaré Biden, ajoutant : « Aujourd’hui, nous avons appris que notre économie a connu une inflation de zéro pour cent pour le mois de juillet. »

On ne sait pas si Biden voulait parler d’une « augmentation de zéro pour cent », car l’indice des prix à la consommation a baissé entre le mois de juin et le mois de juillet. L’indice des prix à la consommation montre que l’inflation est restée à 8,5% en juillet 2022, contre 9,1% en juin et une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à mai 2022.

Faisant écho au commentaire de Biden, le porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a écrit sur Twitter : « Nous venons d’apprendre que notre économie a connu une inflation de 0% en juillet. Alors que les prix de certaines denrées ont augmenté, les prix d’autres, comme l’essence, les vêtements, etc. ont baissé. »

Les prix à la consommation aux États-Unis ont grimpé en flèche en raison d’un certain nombre de facteurs, notamment le dérèglement des chaînes d’approvisionnement mondiales, les mesures de relance massives adoptées par le gouvernement au début de la pandémie de Covid-19, les confinements et les règles imposées par le Covid-19, et enfin la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Le prix de l’essence a également contribué à la pression sur les prix. Après avoir dépassé les 5 dollars le gallon (1 gallon = 3,78 litres) au mois de juin, le prix a baissé d’environ 1 dollar pour atteindre 4,01 dollars le gallon à partir de mercredi, selon les données de l’AAA. Le prix de l’essence à 4 dollars le gallon est encore bien plus élevé qu’avant l’entrée en fonction de Biden en janvier 2021, lorsqu’il tournait autour de 2,30 dollars le gallon, selon les données de l’Agence d’information sur l’énergie (EIA).

« L’indice global, hors alimentation et énergie, a augmenté de 5,9% au cours des 12 derniers mois », indique le rapport officiel du Bureau des statistiques du travail (BLS), publié mercredi, en faisant référence à « l’inflation de base ».

« L’indice énergétique a augmenté de 32,9% au cours de la période de 12 mois qui s’est terminée en juillet, soit une augmentation plus faible que celle de 41,6% enregistrée au cours de la période qui s’est terminée en juin. L’indice des produits alimentaires a augmenté de 10,9% au cours de l’année dernière, soit la plus forte augmentation sur 12 mois depuis la période qui se terminait en mai 1979. »

Critiques

Le discours n’a pas manqué d’être été critiqué sur les médias sociaux et par les parlementaires républicains.

« L’administration Biden entretient une relation douloureuse avec les mathématiques », a écrit la représentante Virginia Foxx (Parti républicain-Caroline du Nord) sur Twitter.

« [Aberration] absurde de la part de la Maison Blanche », a écrit le sénateur Ted Cruz (Parti républicain-Texas). « L’inflation est de 8,5% et pratiquement tout ce que les gens achètent a augmenté. C’est juste une manipulation cruelle de l’administration Biden. »

« C’est une astuce mathématique bidon. Il s’agit de la variation globale de l’indice sur un mois. Globalement, cela signifie que la forte baisse du mazout et du gaz (qui faisait suite à de précédentes augmentations mensuelles massives) a submergé les énormes augmentations enregistrées partout ailleurs », a écrit Jeffrey Tucker, président du think tank Brownstone Institute et chroniqueur pour Epoch Times.

« En utilisant la même tactique, vous pourriez également observer une augmentation de 19,2% de l’électricité sur un mois ! Mais bien sûr, nous ne ferions pas cela, car c’est stupide », a poursuivi M. Tucker. « L’augmentation réelle est de 15,2% que nous pouvons obtenir en faisant le calcul d’une année sur l’autre. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.