Ce passionné des jeux vidéo n’a ni bras ni jambes, mais voyez comment il s’y prend pour jouer avec son menton!

Un petit garçon est né sans membres – sans bras ni jambes – et pourtant rien ne l’empêche de créer son propre monde heureux. Un endroit où il peut réaliser ses rêves et être libre !

Le jeune Tiyo Satrie, du Java occidental en Indonésie, a eu le destin de naître sans membres – mais il peut toujours se déplacer ici et là quand il le souhaite.

Malgré ce handicap, il est très doué aux jeux vidéo, son passe-temps favori, où il utilise avec aisance son menton pour manœuvrer les touches quand il joue contre d’autres joueurs, mais il est aussi surtout très doué à l’école !

Bien qu’il est aujourd’hui très heureux, la vie n’a pas toujours été facile pour lui. Ses handicaps physiques le désavantagent beaucoup et lui ont causé beaucoup de souffrance. La dépression – résultant des peurs, d’un sentiment d’insécurité et d’un manque de confiance en soi – a fait qu’il ne voulait pas aller à l’école. Tiyo a cependant un esprit fort et a réussi à très bien dépasser le poids de ses épreuves.

Selon le directeur de son école (une école pour enfants aux besoins spéciaux), Tiyo est très intelligent et excelle en maths et en théologie. Son niveau d’intelligence et d’apprentissage dépasse de 2 classes le niveau des autres élèves.

Comme le rapporte le Daily Mail, Tiyo apprécie les défis et est un battant. Avec son crayon dans sa bouche, il aime résoudre ses exercices de mathématiques. Et avec son rire contagieux, il est apprécié de ses camarades et professeurs. Il fait des efforts pour dépasser son handicap et est toujours sage, indique son professeur.

La maman de Tiyo est très fière de lui et l’aime beaucoup. Elle le laisse jouer aux jeux vidéo le matin. Puis on l’emmène à l’école en moto. Après l’école, il peut encore jouer un peu et, le soir avant de se coucher il est autorisé à jouer encore.

Les débuts de Tiyo

Sa maman, Mme Satrio, explique qu’elle n’était pas du tout consciente que quelque chose n’était pas normal avec son bébé lorsqu’elle était enceinte. Durant et après la naissance elle ne savait rien non plus. La sage-femme s’est abstenue de lui dire et a indiqué que tout allait bien avec l’enfant.

Mme Satrio a donné naissance à minuit et était dans un état de choc lorsqu’on lui a appris la vérité en fin d’après-midi. Seul le temps pouvait l’aider à accepter le sort de son enfant, et finalement, elle a appris à l’accepter.

Dans une interview accordée au Daily Mail en 2016, elle a déclaré : « J’ai été très surprise. Je pensais qu’il serait normal, comme mes autres enfants. »

Cependant, malgré ce qu’on peut penser, la vie de Tiyo n’est pas triste, c’est un enfant populaire et sa nature optimiste fait de lui une source d’inspiration pour son entourage.

Au début, il ne fréquentait pas souvent l’école en raison d’insécurités chroniques et de problèmes de confiance en soi. Mais son bon cœur et son esprit fort ont vite repris le dessus, et maintenant Tiyo fréquente régulièrement l’école. Il se déplace via un fauteuil roulant poussé par d’autres personnes, et parfois les gens le portent.

La mère de Tiyo a également partagé que prendre soin de lui exige un travail constant. Le couple a d’autres enfants, mais ils vivent dispersés en Indonésie et ne sont pas toujours là pour aider. Cependant, Tiyo est un enfant formidable, avec une volonté forte, qui poursuit ses études et compte bien vivre une vie heureuse.

 
VOIR AUSSI