Des chants traditionnels et régionaux sauvés de l’extinction par deux Bretons qui les compilent dans une application gratuite

Par Nathalie Dieul
24 juin 2022 01:24 Mis à jour: 24 juin 2022 01:24

Faire chanter ensemble à nouveau les Français, c’est le projet de deux Bretons qui se sont lancés dans la création d’une application contenant un patrimoine menacé d’extinction. Chants traditionnels, populaires, régionaux, scouts, marins, comptines : toutes les sortes de chants sont répertoriés dans un carnet numérique accessible gratuitement en tout temps.

« Tout le monde chantait. Les gens ont petit à petit perdu cette tradition », remarque, à la caméra de Neo, Rémi Creissels, l’un des fondateurs de l’application Canto. C’est pour faire revivre cette tradition avant qu’elle ne soit perdue à jamais que Charles Dor a eu cette idée au cours d’une soirée.

« On était plusieurs chanteurs à vouloir pousser la chansonnette. Mais on n’avait pas nos carnets de chants sur nous. Impossible de retrouver les paroles… », se souvient Charles, en entrevue à Ouest-France. Avec Rémi qui l’a rejoint, il a créé une association pour concrétiser le projet qui a été appelé Canto.

Protéger le patrimoine chanté

« Nos objectifs ont dès le début été de protéger le patrimoine chanté, présent sur des carnets vétustes qui deviendront vite illisibles, de collecter des chants auprès des anciens et, bien sûr, de les transmettre aux générations futures », résume le Morbihannais.

Concrètement, les deux compères ont créé une application contenant un répertoire de plus de 1600 chansons lors de son lancement le 20 juin dernier, juste à temps pour la fête de la musique.

« Le principe premier c’est d’offrir gratuitement à tous, toute la tradition du chant qu’on peut trouver en France depuis des siècles. Il suffit de télécharger l’application sur son téléphone ou sa tablette », précise Charles, surnommé Lancelot, à Breizh Info.

Un appel à toutes les contributions

Le projet Canto demande également la participation de tous ceux qui le désirent. Si vous connaissez un chant, avez un vieux carnet de chants qui prend la poussière au fond d’un placard ou des partitions à partager, vous pouvez contribuer à enrichir cette base de données unique. Il suffit de soumettre votre contribution via le site Internet ou l’application, ou encore en écrivant à collecte@projet-canto.fr

Il y a encore deux autres manières de participer au projet Canto : soit par l’intermédiaire d’un don en argent, soit en relayant l’information dans les médias.

« C’est vraiment un patrimoine qui peut disparaître », s’inquiète Rémi Creissels. « Toutes les régions ont besoin de se réapproprier leur histoire, tous les pays ont besoin de se réapproprier leur histoire. » Selon lui, l’ouverture du mondialisme a peut-être créé de belles choses, « mais elle a créé aussi une culture globale ». Il ne faut pas oublier pour autant nos traditions locales.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.