Christophe Castaner nommé président du conseil d’administration d’Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc

Par Epoch Times avec AFP
18 novembre 2022 09:53 Mis à jour: 18 novembre 2022 12:13

Selon le Journal Officiel de ce vendredi, l’ex-ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a été nommé par décret président du conseil d’administration de la société concessionnaire française du tunnel routier sous le Mont-Blanc.

Âgé de 56 ans, Christophe Castaner remplace Thierry Repentin, maire de Chambéry et ancien ministre socialiste délégué à la formation professionnelle puis aux Affaires européennes de François Hollande qui était en poste depuis 2017.

Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) est une entreprise détenue à 91,3% par l’État et les collectivités territoriales, titulaire d’un contrat de concession avec l’État français qui lui a confié jusqu’en 2050 l’entretien et la gestion de l’Autoroute blanche (A40) et de la Route blanche (RN205).

Depuis 2002, ATMB et son homologue italien, SITMB (Société Italienne du Tunnel du Mont Blanc) assurent au sein d’un groupement franco-italien, le GEIE-TMB, l’exploitation et l’entretien du Tunnel du Mont-Blanc.

Nommé au conseil de surveillance du grand port maritime de Marseille

Cette nomination par décret présidentiel en date du 17 novembre 2022, survient au lendemain de la nomination de Christophe Castener au Grand port maritime de Marseille (GPMM) dans le collège des personnalités qualifiées du Conseil de surveillance du port de la ville, au même titre que l’ex-PDG d’Orange Stéphane Richard ou Laurence Borie Bancel, qui est à la tête de la Compagnie nationale du Rhône (CNR).

Christophe Castaner, proche du Président Macron, avait été ministre de l’Intérieur (2018-2020) dans le gouvernement Jean Castex et chef de file du groupe  parlementaire de la majorité présidentielle en septembre 2020, avant d’être sèchement battu aux législative de 2022 dans son bastion des Alpes-de-Haute-Provence.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.