Un homme reconnaît avoir frappé un bébé de 2 mois si fort que ça l’a tué

Un homme du Wisconsin arrêté et accusé d’avoir frappé un garçon de 2 mois alors qu’il se trouvait dans les bras de sa mère a reconnu lui avoir donné des coups de poing, a déclaré le procureur.

Jaquirion Dancer, le nouveau-né, est décédé le 5 juin après avoir été battu dans une maison de Milwaukee.

Selon la plainte pénale, obtenue par Fox 6, Kenta Evans s’est rendu à la maison où vivait la mère du bébé pour le voir.

À cet endroit, les adultes se sont battus. Jessica McNeal, la mère de Jaquirion, a déclaré aux officiers qu’Evans « a rapidement abandonné le désir de voir (Jaquirion) pour accuser (McNeal) d’avoir d’autres hommes à la maison ». Il a également pris son téléphone portable et l’a « fracassé contre un mur ».

Kenta Evans dans une photo d’identité. (Bureau du shérif du comté de Milwaukee)

Jessica McNeal a pris Jaquirion et a demandé à Kenta Evans de partir, ce qui a incité ce dernier à la frapper à plusieurs reprises, a rapporté la station de télévision locale WISN.

La sœur de la femme s’est précipitée dans la chambre et a attrapé le bébé avant de s’apercevoir que le bébé saignait et l’a conduit ensuite à l’hôpital.

Les policiers ont déclaré que lorsqu’ils ont rattrapé Kenta Evans, qui se cachait dans le placard de la maison de sa mère, il avait reconnu avoir frappé le bébé à plusieurs reprises.

Kenta Evans a dit aux officiers qu’il était contrarié. Il a affirmé avoir tenté d’enlever le bébé à sa mère et, comme il n’était pas en mesure de le faire, « il est devenu frustré et a commencé à la frapper à plusieurs reprises ».

Quand Kenta Evans a été informé des blessures infligées au bébé, il a « admis qu’il avait causé ces blessures en donnant des coups de poing » au garçon.

Les médecins ont constaté que le bébé souffrait de fractures du crâne, d’hémorragies et d’autres lésions cérébrales. Une autopsie a identifié la cause du décès comme étant un homicide.

K. Evans a été accusé d’homicide involontaire au premier degré.

Kenta Evans Sr, le père de Kenta Evans, a déclaré à Fox 6 que son fils avait perdu la raison dans un moment de rage.

« Il a dit qu’il avait été blanchi », a déclaré le père d’Evans. Il a ensuite accusé Jessica McNeal.

« Notre fils assume la responsabilité de son côté. Il n’aurait jamais fait de mal à ce bébé. On a mis ce bébé en danger en le prenant et en l’utilisant comme bouclier. Il souffre dans tout ça. Il m’a dit : ‘Papa, mon petit homme me manque tous les jours.’ »

« Mon fils dit : ‘Mon petit homme me manque’ », a déclaré le père d’Evans.

Le pasteur Dan Quakkelaar, qui a rencontré la mère du bébé après le décès, a déclaré qu’elle était « très triste ».

« Vous savez, c’est son petit garçon qui est né il n’y a pas si longtemps, un bébé prématuré qui fonçait dans la vie et qui allait bien, et pour elle, c’est une immense tragédie », a-t-il déclaré à CNN.

« Vous pouvez voir sur la photo qu’il était un garçon magnifique et plein de vie, et qu’il est difficile de faire face à une telle vie qui est perdue de manière si tragique et si inutile. »

Dans un GoFundMe, Jordan Morales, membre de l’église, a demandé aux gens de donner de l’argent pour les obsèques du bébé.

« Jaquirion Dancer a été tué le 5 juin 2019. Âgé de 2 mois à peine, Jaquirion a réjoui sa mère Jessica, qui aimait son fils plus que tout autre chose. L’église Friend of Sinners, située au 3033 N 30 St, collecte actuellement des fonds pour couvrir les frais funéraires du bébé. Tous les fonds excédentaires iront directement à Jessica, la mère. Chacun est invité à venir partager ce deuil avec nous et à nous donner ce que vous pouvez pour aider cette mère en deuil », a-t-il écrit.

La collecte de fonds a permis de recueillir près de 1 417,56 euros en quatre jours.

 
VOIR AUSSI