L’ouragan Ian, de catégorie 3, touche l’ouest de Cuba

Par Epoch Times avec AFP
27 septembre 2022 11:49 Mis à jour: 27 septembre 2022 11:49

L’ouragan Ian, devenu mardi un ouragan majeur de catégorie 3, a touché la côte ouest de Cuba, a annoncé l’Institut de météorologie cubain, tandis qu’aux Etats-Unis, la Floride, se prépare à être touchée à son tour. 

« L’ouragan Ian est à présent sur le territoire cubain », a déclaré un météorologue de l’Institut à la télévision d’Etat. L’ouragan a touché la localité de La Coloma, un village de pêcheurs de la province de Pinar del Rio, sur la côte ouest de Cuba, a-t-il précisé.

Ian  renforcé en « ouragan majeur »

Le Centre national des ouragans (NHC) aux Etats-Unis avait annoncé dans son bulletin de 02H30 (06H30 GMT) que Ian s’était renforcé en « ouragan majeur » de catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui va jusqu’à 5.

Les autorités de la province de Pinar del Rio ont indiqué que « tous les réseaux électriques ont été coupés » à titre préventif, selon le média officiel Cubadebate.

Vue sur la mer à Batabano, province de Mayabeque, le 26 septembre 2022, avant l’arrivée de l’ouragan Ian. Photo par ADALBERTO ROQUE/AFP via Getty Images.

Les vents ont commencé à faire tomber des branches d’arbres et des débris étaient projetés dans les rues et les arrière-cours des maisons par les violentes rafales, selon des images retransmises par la télévision d’Etat.

« Le bruit est assourdissant à cause du passage des vents », a déclaré un journaliste de la télévision qui a maintenu un programme ininterrompu d’information.

Les pluies accompagnées de vent ont déjà commencé à s’abattre sur l’ouest de la plus grande île des Caraïbes, a constaté l’AFP.

Vagues entre cinq et sept mètres de hauteur

Dès lundi matin, la Défense civile cubaine a émis une « alerte cyclonique » pour les six provinces les plus occidentales de l’île: Pinar del Rio, Artemisa, La Havane, Mayabeque, Cienfuegos et l’île de la Juventud, à 340 km au sud de la capitale. Les vagues atteignaient entre cinq et sept mètres de hauteur.

Les autorités ont fait évacuer quelque 50.000 personnes à Pinar del Rio, dont 6.000 dans des abris et les autres chez des proches ou des amis.

Nuages ​​sur l’autoroute de La Havane, le 26 septembre 2022, avant l’arrivée de l’ouragan Ian. Photo par ADALBERTO ROQUE/AFP via Getty Images.

Dans la capitale, où vivent 2,1 millions de personnes, de longues files d’attente se sont formées pour accéder à certains commerces alimentaires.

Les pêcheurs de La Havane ont mis leurs bateaux à l’abri avant de se réfugier dans leurs foyers, et des habitants renforçaient leurs maisons en bois.

« La protection de la population est essentielle »

« Nous avons examiné le respect des mesures pour faire face à l’ouragan Ian (…) Il est urgent de mettre à profit ces heures avant que la situation ne se complique. La protection de la population est essentielle », a tweeté le président cubain Miguel Diaz-Canel.

La plus grande île du territoire britannique des îles Caïmans, Grand Cayman, a également émis une alerte ouragan.

« Ian émergera ensuite au-dessus du sud-est du golfe du Mexique mardi (…) et s’approchera de la côte ouest de la Floride mercredi et jeudi », a prévenu le NHC.

L’état d’urgence a été décrété dans toute la Floride et les autorités multiplient les préparatifs.

L’aéroport international de Tampa a annoncé qu’il suspendrait ses activités mardi à 17H00 (21H00 GMT).

Ian « va provoquer de fortes pluies, des vents violents, des inondations soudaines et des ondes de tempête, ainsi que des tornades isolées le long de la côte du golfe de Floride », a prévenu le gouverneur Ron DeSantis.

Il a demandé aux habitants de faire des provisions et se préparer à des coupures de courant, tout en mobilisant 7.000 membres de la Garde nationale.

Le président américain Joe Biden a approuvé une aide d’urgence fédérale pour 24 des 67 comtés de Floride.

Plus de 12.000 personnes évacuées au Honduras

La Nasa a renoncé au décollage prévu mardi de sa nouvelle méga-fusée pour la Lune, depuis le centre spatial Kennedy situé dans cet Etat du sud des Etats-Unis.

Au Honduras, plus de 12.000 personnes ont été évacuées dans le nord du pays après les crues provoquées par les pluies associées au passage de Ian, ont annoncé lundi les services de protection civile.

Les précipitations s’ajoutent à celles des dernières semaines qui ont détrempé les sols et entraîné des inondations qui ont causé la mort de 13 personnes. L’état d’urgence a été décrété dans tout le pays pour 90 jours.

Ian succède à l’ouragan Fiona qui a ravagé samedi la côte atlantique du Canada, faisant trois morts selon un nouveau bilan, après les Caraïbes la semaine dernière où sept personnes au moins ont été tuées – quatre à Porto Rico, deux en République dominicaine et un en Guadeloupe (France).

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.