Des mamans créent une structure éducative pour leurs enfants autistes dans un petit village des Ardennes

Par Nathalie Dieul
23 janvier 2020 19:03 Mis à jour: 23 janvier 2020 19:03

Lorsqu’elles ont découvert qu’en dehors des grands centres urbains, peu de services étaient disponibles pour accompagner leurs enfants autistes, deux mamans ont décidé de créer l’association « Aurélien et Jason » dans le petit village de Bourg-Fidèle dans les Ardennes. Dix ans plus tard, le bilan est plus que positif.

« En 10 ans, on a accompagné 400 familles dans leurs démarches, on a proposé plus de 300 heures de formation, 50 familles ont bénéficié d’une prise en charge en analyse appliquée du comportement (ABA) », résume Stéphanie, maman d’Aurélien et l’une des fondatrices de l’association, en entrevue avec France 3.

Les locaux utilisés par la structure éducative sont situés dans l’ancienne école du village de 860 habitants, sur la place principale. C’est la mairie qui la leur loue pour un prix modique depuis le début du projet, une aide indéniable pour le mener à bien.

« On met en relation les familles et les psychologues », explique Stéphanie. « Il y en a peu, mais on essaie d’en faire venir dans cette structure. Le but c’est que ces familles aient une prise en charge pluridisciplinaire vraiment solide avec des personnes spécialisées dans l’autisme. »

La méthode qui est utilisée dans ce centre éducatif est l’analyse appliquée du comportement, ou ABA, une méthode qui permet de stimuler les enfants autistes.

« Grâce à la méthode ABA, on va se baser sur les lois du comportement, qu’est-ce-qui le déclenche et quelle est sa conséquence. On définit chez une personne autiste une problématique ou un apprentissage par rapport à ce constat », explique la mère d’Aurélien.

Les résultats sont stupéfiants : alors que 80 % des enfants autistes ne sont pas scolarisés en France, le pourcentage est inversé chez les enfants qui fréquentent ce centre éducatif.

« Thomas ne me comprenait pas », témoigne Sandrine. « Il avait besoin d’un moyen de communication adapté et moi je devais avoir la méthode. Ici, on a vu ses progrès, on revit. Il faisait beaucoup de colère, il n’avait aucune relation avec les autres. Il avait de gros troubles sensoriels, chez nous il vivait entièrement nu, il ne supportait pas le bruit. Maintenant, il va à l’école en classe spécialisée. »

Afin de financer l’Association Aurélien et Jason, les parents des jeunes autistes qui fréquentent le centre multiplient les actions et organisent marchés de Noël, brocantes et autre activités de financement.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.