Obéir à Dieu équivaut à obéir à la nature

Par Brandon LaGreca
10 mai 2022 23:24 Mis à jour: 10 mai 2022 23:24

Y a-t-il des avantages pour la santé lorsqu’on obéit à Dieu ? Les religions parlent-elles d’éthique à l’unanimité ? Les croyants des temps modernes doivent ils réapprendre à lire les textes afin de retrouver la lettre et l’esprit des lois divines et comprendre comment se soigner grâce à la foi ?

Autant de questions et de réponses qui s’appliquent pareillement à ceux qui suivent une religion et ceux qui n’en ont aucune : tout simplement parce que la loi naturelle affecte toute vie.

Cet article met néanmoins l’accent sur les religions occidentales, car leurs messages sont assez éloignés de la pratique médicale moderne.

La vie, telle que conçue par Dieu, implique une loi naturelle, des cycles et des obligations. Alors que le soleil se couche et qu’émerge la lune, il est sage de se préparer à dormir pour récupérer. Se contenter de quelques heures de sommeil à tout moment de la journée enfreint la loi naturelle. On ne peut brûler la bougie par les deux bouts nuit après nuit sans dérégler son organisme.

Abordons désormais une situation moins extrême, comme le fait de dormir sept heures par nuit quand il est recommandé de dormir huit heures en tout. Certes, cette habitude est nettement moins nuisible que la première, mais le déficit d’une heure entraînera tout de même une dégradation de la résilience au fil du temps. Pour ceux qui tous les matins ont besoin d’un café pour se réveiller, le déficit s’est déjà installé.

La loi de Dieu dicte également que la terre nourrisse toute vie. On ne peut espérer avoir un métabolisme optimal en consommant des aliments fortement transformés, pauvres en nutriments, ayant poussé sur des terrains pollués et des environnements toxiques. Il n’existe aucun livre saint ou les microparticules polluant l’atmosphère correspondent au souffle de Dieu. Il s’agit d’une dérive écologique crée par l’homme et elle signale que ce dernier défie les lois naturelles, les lois de Dieu.

Le libre-arbitre est une arme à double tranchant, car avec lui vient la capacité d’accepter ou de mépriser les lois naturelles.

Théoriquement, la médecine codifie les lois naturelles. En pratique, la médecine allopathique moderne privilégiant les traitements pharmacologiques supprime les symptômes sans pour autant améliorer véritablement la santé.

Si les médicaments permettaient aux gens d’optimiser leur santé, nous serions tous des surhommes, mais les médicaments ne permettent que de maintenir un certain niveau, et notre santé globale dépend avant tout de nos choix de vie, d’un travail à faire sur nous même beaucoup plus profond.

La polypharmacie (à savoir la prise de quatre médicaments ou plus) est présentée comme la solution pour faire face à de nombreuses maladies. En réalité, une prise excessive de médicaments déséquilibre le corps et l’éloigne de sa capacité à se défendre naturellement. Les médicaments les plus couramment prescrits traitent l’insomnie, la dépression, l’anxiété et l’élévation de la pression artérielle, du cholestérol ou de la glycémie. Ces états pathologiques sont tous dus, sans exception, au fait que nous sommes condamnés à des modes de vie qui défient les lois naturelles.

Bien des personnes pratiquent telle ou telle religion, et pourtant elle n’apprécient ni ne suivent les lois naturelles. Il y a pourtant des signaux clairs dès qu’on s’en écarte. Combien de chrétiens souffrent d’alcoolisme ? Combien de prétendus bouddhistes souffrent d’anémie en suivant des régimes excentriques.

Il ne s’agit pas de critiquer ici un quelconque groupe religieux.

Qu’on s’identifie à un primate athée ou à une création divine sacrée, il est impératif d’assumer le rôle d’intendant de cette planète et de gardien de son corps et de faire preuve d’un certain bon sens. Il est temps de rassembler son cortex pré-frontal et son cœur rempli de prières et de se poser la question suivante : comment vivre en équilibre avec les cycles naturels ?

Les athées et les agnostiques doivent s’interroger sur la façon dont le scientisme nous éloigne de ces cycles naturels. Les communautés religieuses doivent également s’engager dans une réflexion sur ce qui constitue la loi naturelle telle qu’ordonnée par Dieu. Toute vie reflète la santé et l’intégrité de son environnement. Quelles que soient nos croyances, un corps autonome et non pollué est le mieux adapté à la plus haute expression du potentiel l’humain.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.