Prix de l’énergie: les entreprises pourront toucher des aides dans « quinze jours à trois semaines », annonce Bruno Le Maire

Par Epoch Times avec AFP
21 novembre 2022 08:28 Mis à jour: 21 novembre 2022 12:25

« Simple », « massif » et surtout « rapide »: le guichet ouvert samedi par le gouvernement pour aider les entreprises à régler leurs factures d’énergie doit leur permettre de recevoir de « premiers versements » dans deux à trois semaines, a affirmé ce lundi 21 novembre Bruno Le Maire.

« Je veux lever un certain nombre d’inquiétudes : toutes les entreprises sont éligibles à ce guichet ouvert samedi, quelle que soit leur taille », a déclaré le ministre de l’Économie sur la radio Franceinfo.

« Qu’on soit une PME, une ETI ou une grande entreprise, on peut toucher de 4 à 150 millions d’euros », a-t-il ajouté.

« Ce guichet est simple – toute la complexité sera traitée par l’État – il est massif et il sera rapide. Les versements interviendront dans quinze jours à trois semaines pour les entreprises », a détaillé Bruno Le Maire.

Une facture en hausse de plus de 50% entre 2021 et 2022

Le ministre a tout de même rappelé les deux critères d’éligibilité à ce guichet d’aides. Il faut en premier lieu que la facture d’énergie des entreprises ait progressé de plus de 50% entre 2021 et 2022 – « c’est le cas de quasiment toutes les entreprises quand on voit aujourd’hui le coût de l’énergie », a assuré Bruno Le Maire.

Ensuite, la facture d’énergie acquittée par l’entreprise sur la période pour laquelle elle introduit sa demande doit représenter au moins 3% du chiffre d’affaires enregistré à la même période en 2021.

Étant donné que le guichet simplifié samedi permet aux entreprises de faire des demandes d’aide pour les mois de septembre et octobre 2022, seront éligibles celles dont la facture énergétique de ces deux mois est supérieure à 3% de leur chiffre d’affaires enregistré en septembre-octobre 2021.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.