Pyrénées : des anti-ours dans la montagne pour tenter de les « effrayer »

Des éleveurs et chasseurs se sont rendus samedi dans les montagnes des Pyrénées-Atlantiques pour tenter de faire fuir les deux ourses qui viennent d’être réintroduites, de préférence vers l’Espagne voisine, a-t-on appris de sources concordantes.

Samedi matin, des éleveurs étaient partis en montagne près de Laruns, « pour effrayer l’ours et le loup et maintenir le mouvement », a-t-il indiqué. « L’idée, c’est de les faire partir vers l’Espagne », a développé le maire, précisant qu’« officiellement, ce sont des gens qui partent en promenade en montagne ».

Plus d’infos dans la vidéo ci-dessous :

Selon France 3 Nouvelle-Aquitaine, ils étaient une centaine de bergers et chasseurs de la vallée d’Ossau et des Hautes-Pyrénées voisines.

Olivier Maurin, chef de file des éleveurs béarnais anti-ourses, avait annoncé vendredi vouloir les « faire partir vers l’Espagne, si elles n’y sont pas déjà parce que les ourses, une fois introduites, peuvent marcher des centaines de kilomètres ».

https://twitter.com/Min_Ecologie/status/1048228013266149377

Outre les indemnisations en cas d’attaques par des ours, des mesures d’accompagnement sont prévues par l’État : gardiennage permanent des troupeaux, achat de chiens de protection surnommés « patou » ou mise en place de clôtures électriques mobiles.

D. S avec AFP

 

 
VOIR AUSSI