Russie: Gazprom accuse l’Ukraine de siphonner du gaz destiné à la Moldavie

Par Epoch Times avec AFP
23 novembre 2022 06:04 Mis à jour: 23 novembre 2022 09:05

Le géant russe Gazprom a menacé le 22 novembre de réduire ses livraisons de gaz vers la Moldavie en accusant l’Ukraine de siphonner le gazoduc qui transite sur son territoire, une affirmation démentie par l’exploitant gazier ukrainien.

« Le volume de gaz fourni par Gazprom au point de passage de Soudja pour transiter vers la Moldavie via le territoire de l’Ukraine dépasse (en réalité) le volume » qui parvient à la frontière entre l’Ukraine et la Moldavie, a déploré le géant gazier, propriété de l’État russe.

Selon Gazprom, l’Ukraine a accumulé illégalement 52,5 millions de mètres cubes de gaz en novembre en « violant » une partie des livraisons pour l’utiliser à ses propres fins.

Gazprom menace de réduire l’approvisionnement

Le géant russe a ainsi menacé de « réduire l’approvisionnement en gaz au point de passage de Soudja (…) à partir du 28 novembre à 10H00 », si Kiev continuait de siphonner du gaz à destination d’autres pays.

De son côté, l’exploitant gazier ukrainien (GTSOU) a affirmé dans un communiqué que « tous les volumes de gaz » arrivant de Russie à destination de Chisinau avaient « été transférés dans leur totalité » aux deux points de passage entrant en Moldavie.

La Moldavie subit les conséquences du conflit en Ukraine

La Russie était le premier fournisseur de gaz de l’UE avant l’intervention militaire de Moscou en Ukraine en février, mais les Vingt-Sept ont depuis largement réduit leurs importations, à hauteur de moins de 10% de tout le gaz importé, selon Bruxelles.

La Moldavie, petit pays de 2,6 millions d’habitants voisin de l’Ukraine, subit de plein fouet les conséquences du conflit en Ukraine, en particulier sur le plan énergétique alors que Gazprom a déjà réduit de moitié ses exportations de gaz vers Chisinau.

Lundi, la communauté internationale a annoncé de nouvelles aides à la Moldavie, dont 100 millions d’euros de la France.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.