Ardennes: en pleine canicule, une maman enferme son bébé de 4 mois dans sa voiture en oubliant ses clés à l’intérieur

Par Nathalie Dieul
17 juin 2022 22:48 Mis à jour: 18 juin 2022 10:36

Un drame a été évité de justesse ce jeudi 16 juin 2022 à Rethel dans les Ardennes. Un bébé de 4 mois s’est retrouvé enfermé par inadvertance dans la voiture de sa mère sur le parking d’un centre commercial. L’incident s’est produit en plein après-midi en cette période de canicule.

Les pompiers et le médecin du SMUR sont intervenus ce jeudi 16 juin au supermarché Carrefour Étoile à Rethel. La température était de près de 30°C cet après-midi-là lorsque des passants ont donné l’alerte et brisé une vitre d’une voiture dans laquelle se trouvait un enfant de 4 mois, rapporte France 3.

« Un bébé de quatre mois était enfermé dans un véhicule sur le parking après que sa mère y ait enfermé les clés par inadvertance », précise le service départemental d’incendie et de secours des Ardennes. « La voiture était fermée à clé, avec les clés à l’intérieur. »

Le bambin a été examiné par les pompiers et le médecin du SMUR et a ensuite pu repartir avec sa mère.

Ne jamais laisser un enfant seul dans une voiture

« Quelle qu’en soit la raison, un enfant ne doit jamais être laissé seul dans une voiture », rappellent les autorités. Il faut faire encore plus attention lorsqu’il fait chaud : « avec une température extérieure de 26°C, dix minutes suffisent pour provoquer la mort d’un jeune enfant dans une voiture ».

Il faut savoir que même s’il ne fait pas si chaud, la température à l’intérieur d’une voiture peut monter très rapidement. S’il fait entre 15 et 20°C à l’extérieur, « elle peut monter jusqu’à 45°C en moins d’une demi-heure dans une voiture ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.