Les chasseurs seraient les premières victimes des accidents de chasse

Les accidents sont nombreux, ils concernent avant tout des chasseurs qui en seraient les premières victimes. L’ouverture de la chasse depuis fin septembre suscite de nombreuses questions.

Au mois d’octobre, deux personnes ont été tuées et plusieurs promeneurs ou sportifs ont été blessés par balles. Depuis la reprise de la saison, les accidents de chasse font à nouveau les grands titres et relancent le débat sur l’instauration d’une trêve dominicale.

Selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le nombre d’accidents a fortement diminué ces dernières années, passant de 232 pour la saison 1999-2000 à 113 l’an passé. L’année dernière, sur les 13 accidents mortels, seuls 3 concernaient des non-chasseurs.

En effet, la chasse reste un activité dangereuse, mais nécessaire pour réguler la présence de certains animaux sauvages, comme les sangliers. Une solution préventive doit être trouvée !

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Il croit voir un sanglier, il tire sur son collègue…

 
VOIR AUSSI