Elon Musk : l’administration Biden doit réagir face à l’inflation, sinon les États-Unis se transformeront en Venezuela

Par Jack Phillips
19 mai 2022 11:55 Mis à jour: 22 mai 2022 13:41

Le magnat de la tech Elon Musk a mis en garde cette semaine les États-Unis contre l’inflation, car le pays risque de finir comme le Venezuela sous le régime socialiste de Maduro.

Selon Musk, en passe de racheter Twitter, lors d’une visioconférence, le gouvernement a trop fait tourner la planche à billets.

“Je veux dire que la raison évidente de l’inflation est que le gouvernement a imprimé beaucoup plus d’argent qu’il n’en avait, c’est évident”, a déclaré Musk, faisant référence aux plans de relance Covid-19 de milliers de milliards de dollars adoptés ces dernières années.

L’inflation aux États-Unis a progressé de 8,3 % en avril, par rapport à l’année précédente. Ce chiffre est légèrement inférieur au pic atteint au mois de mars (8,5 %), mais il reste proche du niveau le plus élevé des quarante dernières années.

« Donc, en quelque sorte, le gouvernement ne peut pas … émettre des chèques bien supérieurs aux recettes sans créer de l’inflation, vous savez, la vélocité de la monnaie reste constante », a déclaré le PDG de Tesla. « Si le gouvernement fédéral émet des chèques, ils ne sont jamais sans provision. Donc concrètement il produit des dollars supplémentaires. Et si plus de dollars sont créés que l’augmentation de la production de biens et de services dans l’économie, alors il y a de l’inflation, encore une fois, avec une vélocité de l’argent qui se maintient. »

Si les gouvernements pouvaient simplement « émettre des quantités massives d’argent sans que les déficits n’aient d’importance, alors, eh bien, pourquoi ne pas simplement multiplier le déficit par 100 ? », a-t-il ajouté. « La réponse est, vous ne pouvez pas parce que le dollar perdrait toute sa valeur. »

« Divers pays ont tenté cette expérience à de multiples reprises », a-t-il poursuivi. « Vous avez vu le Venezuela ? Les pauvres, pauvres gens du Venezuela sont, vous le savez, malmenés par leur gouvernement. »

En 2018, le Venezuela, qui dispose d’importantes réserves de pétrole et de gaz, a vu son inflation augmenter de plus de 65 000 % tandis que le pays connaissait un véritable krach économique avec l’effondrement des prix du pétrole et un gouvernement socialiste ayant décidé de planifier l’économie. Le régime de Nicolas Maduro a alors commencé à faire tourner la planche à billets et la monnaie s’est écroulée tandis que les prix se sont envolés.

Au cours de la visioconférence, Musk a également affirmé que l’administration Biden « ne semble pas faire grand-chose » , et s’est interrogé sur qui est réellement aux commandes. « Le vrai président est celui qui contrôle le téléprompteur », a-t-il déclaré. « Le chemin qui mène au pouvoir est le chemin qui conduit au téléprompteur. »

« L’administration Trump, en faisant abstraction de Trump, comptait de nombreuses personnes efficaces, capables de faire avancer les choses », a-t-il fait remarquer.

Le commentaire de Musk à propos de la Maison Blanche survient alors que Jeff Bezos, une des premières fortunes mondiales, s’indigne toujours davantage des mesures économiques de l’administration Biden. Dans une série de messages sur Twitter, Bezos a déclaré que l’augmentation rapide des dépenses fédérales expliquait la hausse de l’inflation.

« Souvenez-vous que l’administration a fait de son mieux pour ajouter 3,5 BILLIONS de plus aux dépenses fédérales », a écrit Bezos lundi, s’attirant les reproches de plusieurs responsables de la Maison Blanche. « Ils ont échoué, mais s’ils avaient réussi, l’inflation serait encore plus élevée qu’aujourd’hui, et l’inflation est aujourd’hui au plus haut depuis quarante ans. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.