La Pologne propose que l’Allemagne donne ses missiles Patriot à l’Ukraine

Par Epoch Times avec AFP
24 novembre 2022 19:05 Mis à jour: 24 novembre 2022 19:05

Le ministre polonais de la Défense a proposé que l’Allemagne transfère à l’Ukraine le système de défense anti-aérienne Patriot qu’elle a offert à Varsovie après la chute meurtrière d’un missile en Pologne la semaine dernière.

Cette proposition doit être « discutée avec l’Otan », a réagi la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht.

« Après de nouvelles attaques aux missiles russes, j’ai demandé à la partie allemande que les batteries Patriot proposées à la Pologne soient transmises à l’Ukraine et qu’elles soient installées à la frontière occidentale », a déclaré mercredi soir Mariusz Blaszczak sur Twitter.

« Cela permettra de protéger l’Ukraine contre de nouvelles pertes et des coupures d’électricité, et renforcera la sécurité à notre frontière orientale », a-t-il ajouté.

« En tant que partenaire de l’Otan, il était important pour nous, en raison de la situation exposée de la Pologne (…), d’offrir à la Pologne un soutien dans cette situation particulière », a en retour estimé depuis Berlin Mme Lambrecht.

Des systèmes intégrés à la défense aérienne de l’Otan

Lundi, le gouvernement allemand a proposé à Varsovie de lui fournir un système de défense anti-aérienne Patriot, après que l’explosion d’un missile a causé la mort de deux personnes dans le village polonais de Przewodow, à proximité de la frontière ukrainienne.

Ces systèmes Patriot sont intégrés à la défense aérienne de l’Otan, c’est pourquoi il était possible de faire cette proposition de livraison à la Pologne, a expliqué Mme Lambrecht. « Toute proposition divergente doit maintenant être discutée avec l’Otan, avec nos alliés », a ajouté la ministre.

Varsovie et l’Otan ont indiqué que l’explosion avait probablement été causée par un missile de défense anti-aérienne ukrainien, mais que c’était Moscou qui, in fine, était responsable du déclenchement du conflit.

Dans un premier temps, le ministre polonais de la Défense avait accueilli la proposition allemande « avec satisfaction » et a indiqué qu’il allait proposer que le système « soit stationné près de la frontière avec l’Ukraine ».

Des unités antiaériennes allemandes Patriot sont déjà déployées en Slovaquie. Berlin entend les y maintenir « jusqu’à la fin de 2023 et potentiellement même au-delà », selon Mme Lambrecht.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.