Quartiers nord de Marseille: un ranch situé au pied des immeubles rend le cheval accessible aux jeunes des cités

Par Nathalie Dieul
22 juin 2022 22:33 Mis à jour: 22 juin 2022 22:33

Les quartiers nord de Marseille ont très mauvaise réputation, pourtant on peut y trouver de belles initiatives comme celle du ranch Karamane. Ce dernier permet à ceux qui n’ont pas de gros moyens financiers de découvrir l’univers du cheval depuis 2019.

Tout a démarré au parc Foresta, un grand terrain de 16 hectares longtemps laissé à l’abandon. Situé au cœur des quartiers nord de Marseille, tout près des cités, ce parc abrite depuis trois ans un nouveau projet : un centre équestre.

C’est Chadly Karaman et sa femme Virginie qui sont les porteurs de ce projet. Le quinquagénaire a grandi à la cité de la Castellane, considérée comme un des quartiers les plus difficiles du pays.

« Il y a des choses qui manquent à Marseille et plus particulièrement dans nos quartiers. Notre centre équestre est le seul avec celui de Pastré », explique Chadly au média en ligne Made in Marseille.

Vulgariser l’équitation

Ils ont commencé en louant un cheval, et petit à petit ils sont arrivés à en avoir trente aujourd’hui, au bout de trois ans. Dès le début, une dizaine de jeunes bénévoles les ont aidés en échange de cours d’équitation, rapporte France 3. Le ranch Karamane propose aux enfants dès 4 ans des balades d’une demi-heure pour une dizaine d’euros seulement.

“Le cheval est un sport assez noble et nous voulons le vulgariser afin que tout le monde puisse au moins essayer”, remarque Chadly Karamane. « Toutes les pratiques liées au cheval ont été confisquées par les classes supérieures, alors que le cheval dans ce ranch, est là où il est utile : à côté des plus fragiles. »

Cette vision lui a été inspirée par le cheval en lui-même, qui a « une forte capacité d’empathie avec les humains ».

« Cet animal fait des trucs qu’on ne sait plus faire« , assure Chadly. « Ou que très peu de gens savent encore faire. Il peut guérir juste par sa présence. Un cheval ça ne triche pas, s’il t’aime il va te le faire savoir. »

Des valeurs de plus en plus rares

Le gérant du centre équestre a enseigné les arts martiaux aux jeunes des cités pendant 30 ans. Il assure que le sport, de manière générale, permet d’apprendre des valeurs qui sont rarement enseignées à l’école de nos jours, « des valeurs de plus en plus rares comme la rigueur, la discipline, le travail, le courage ».

Son fils Mehdi en est un exemple vivant : en l’espace de trois ans, ce jeune homme qui a toujours rêvé d’avoir un cheval est devenu cascadeur professionnel. Il pratique aussi la voltige cosaque, un sport équestre spectaculaire.

Les aventures de la famille Karamane et de son centre équestre ne s’arrêteront probablement pas là : elles sont à suivre.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.