Québec : la vente d’alcool réservée aux vaccinés à partir du 18 janvier

Par Nathalie Dieul
7 janvier 2022 10:11 Mis à jour: 10 janvier 2022 21:00

À partir du 18 janvier 2022, le passeport vaccinal sera désormais obligatoire pour rentrer dans une succursale de la Société des Alcools du Québec (SAQ), la société qui contrôle la vente d’alcool dans toute la province. D’ici quelques jours, d’autres annonces étendront l’imposition du passeport vaccinal à tous les autres commerces non essentiels.

Lors d’une conférence de presse donnée le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé a annoncé que les succursales de la SAQ seront seulement accessibles aux personnes disposant d’un passeport vaccinal valide à partir du 18 janvier, rapporte Radio-Canada.

La mesure, annoncée deux jours plus tôt par le Journal de Montréal, ne concernera pas les employés des succursales de la SAQ et de la SQDC. La conférence de presse a eu lieu quelques jours après l’imposition d’un nouveau couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin, depuis le 31 décembre 2021, ainsi que la fermeture des bars, des restaurants, des salles de spectacle et des salles de sport.

Bientôt « l’ensemble des services non essentiels » 

« Dans les prochains jours, on va ajouter des services ou des commerces non essentiels, comme par exemple les soins personnels, où le passeport vaccinal va être exigé », a ajouté Christian Dubé, sans préciser encore à quelle date ces mesures entreront en vigueur, le temps de donner le temps aux commerces de se préparer à leur application.

Le ministre a précisé que bientôt, c’est « l’ensemble des services non essentiels », incluant les salons de coiffure et les centres commerciaux, qui devra vérifier le passeport vaccinal de ses clients.

« Qu’ils restent chez eux »

Pour Christian Dubé, toutes ces nouvelles mesures sont spécifiquement destinées aux personnes non vaccinées.

« Si les non-vaccinés sont mécontents de cette situation, il y a une solution très simple à leur portée : c’est de se faire vacciner« , a-t-il lancé. « S’ils ne veulent pas se faire vacciner, bien qu’ils restent chez eux. »

Bientôt trois doses pour le passeport vaccinal

Mis en place il y a plusieurs mois déjà au Québec, le passeport vaccinal est actuellement valide lorsque l’on a reçu deux doses de vaccins. Selon les dernières données de l’Institut national de santé publique du Québec, 84,7% de toute la population québécoise a reçu au moins une dose de vaccin, et 77,7% en a reçu deux.

Toutefois, dès que l’ensemble de la population aura accès à la troisième dose – ce qui devrait être à partir du 17 janvier pour les plus de 18 ans – le ministre de la Santé et des Services sociaux a averti les Québécois qu’ils devront se la faire injecter pour pouvoir garder leur passeport vaccinal valide.

« Aujourd’hui, un passeport vaccinal est valide avec deux doses ; au cours des prochains mois […] on va élargir le passeport vaccinal à trois dose », a prévenu M. Dubé. « On va donner le temps aux personnes d’aller chercher leur troisième dose dans le mois de janvier, février… J’espère le plus rapidement possible… »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.