Reims: le SOS d’une maman endeuillée pour récupérer son téléphone qui contient un an de la vie de sa fille, décédée à l’âge de 4 ans

Par Nathalie Dieul
13 août 2022 11:06 Mis à jour: 14 août 2022 16:49

Le téléphone d’une maman a été volé devant l’hôpital américain de Reims le jeudi 4 août 2022. Elle essaie à tout prix de le récupérer pour ce qu’il contient : toutes les photos et vidéos de la dernière année de vie de sa fille de 4 ans, décédée trois jours plus tard.

Ce téléphone revêt une importance particulière aux yeux de Stéphanie Ezziani à cause de ce qu’il contient. Avec son mari, ils l’avaient acheté spécialement pour prendre des photos et des vidéos de leur petite Marwa, qui se battait contre le cancer depuis l’âge de 2 ans, rapporte L’Est éclair.

La mère de famille espère donc que la personne qui l’a dérobée, ou celle qui aurait acheté l’appareil, la reconnaisse et le lui rendre.

C’est le jeudi 4 août, soit trois jours avant le décès de la petite Marwa, que ce téléphone a disparu, aux alentours de 14 h 30. Stéphanie était sortie de l’hôpital pour boire un café sur un banc, devant les urgences de l’hôpital américain de Reims.

« J’étais préoccupée et je n’ai vu qu’une fois de retour dans le service que j’avais laissé mon téléphone sur le banc. Le temps de ressortir, il avait disparu », raconte la maman. « On a composé tout de suite le numéro, mais le smartphone avait déjà été éteint. »

Un appel au secours partagé par 12.000 personnes

La maman a lancé un appel au secours sur Facebook pour demander à la personne qui a son Xiaomi MI 10T, de couleur grise et muni d’une coque marron, de le rapporter à l’accueil de l’hôpital. Son message a été partagé par plus de 12.000 personnes.

« Ma fille de 4 ans est atteinte d’un cancer, en phase terminale. Ses jours son comptés. À l’intérieur de mon téléphone se trouve un an de sa vie, toutes les photos et vidéos… Je supplie la personne de me le rendre », demande Stéphanie. « Le contenu est hors de prix pour moi. »

« Ma fille a déployé ses ailes hier »

Quatre jours plus tard, elle a publié un nouveau post dans lequel elle a écrit : « Ma fille ayant déployé ses ailes hier, vous comprendrez bien qu’il est important pour moi de récupérer le contenu », avant de supplier à nouveau la personne qui aurait l’appareil de le lui rendre.


La mère de famille assure par ailleurs qu’elle ne cherche pas à connaître l’identité de la personne qui a récupéré son téléphone. « Peut‑être qu’il est passé entre d’autres mains et que les fichiers n’ont pas été effacés, que l’on va ainsi nous reconnaître… », indique‑t‑elle à L’Union. « J’ai espoir que cette personne laisse parler son cœur. »

Le téléphone peut être déposé à l’accueil de l’hôpital dans une enveloppe au nom de « Super Marwa hop ». « Aucune question ne sera posée », assure la mère endeuillée.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.