Shen Yun : « Nous avions l’impression d’être hors du monde, au dessus des nuages »

Shen Yun : « Nous avions l’impression d’être hors du monde, au dessus des nuages »

Mme Mestrallet a trouvé le spectacle « absolument magnifique ». (NTDTV)

2018/05/06

Un public très chaleureux a applaudi Shen Yun Shen Yun Performing Arts lors de sa représentation ce samedi 5 mai. Les différents tableaux présentés proposent un voyage au cœur des 5000 ans de la culture ancestrale chinoise – qui puise ses racines dans le bouddhisme et le taoïsme, mais aussi dans la culture multiethnique de la Chine qui a contribué à la construction de l’Empire du Milieu.

Florence Mestrallet, retraitée de l’aviation civile, a connu la Chine et ses traditions il y a 25 ans, quand il n’y avait « que des vélos et pas encore de voitures ». Elle a trouvé le spectacle « absolument magnifique », où il y avait un « grand respect du spectateur ».

« J’ai passé deux heures absolument merveilleuses. Les costumes sont flamboyants, rafraîchissants, c’est extraordinaire, une belle fresque de la Chine ancienne. J’ai constaté un très grand engagement au point de vue physique et spirituel des danseurs, ce n’est pas courant », raconte-t-elle.

Les traditions chinoises, inspirées des influences croisées du taoïsme, du confucianisme et du bouddhisme, évoquent souvent le divin, et l’harmonie nécessaire entre les hommes, le Ciel, la Terre. Un message spirituel de bienveillance riche en émotions positives.

« Plus on entre dans le spectacle et plus on arrive vers le divin, c’est un peu une sorte d’initiation, un cheminement, j’ai trouvé cela absolument merveilleux, vraiment merveilleux. Le Bien, le Bon, le Vrai, ce sont des valeurs partagées par beaucoup de religions, et je trouve cela extraordinaire. On y revient sans cesse car nous avons besoin de retrouver nos racines, donc cela nous fait vraiment du bien », confie-t-elle encore.

Christian Gourmelen, ancien député de la 2e circonscription du Val-d’Oise et ancien maire d’Osny, a également eu l’occasion de visiter la Chine. Il a notamment jumelé sa ville de la région parisienne avec celle de Liu Yang, au Nord de la Chine, à la frontière de la Mongolie. L’homme politique adresse tous ses compliments « aux artistes et responsables » de la compagnie. 

« C’est un spectacle merveilleux, au-delà de la musique qui est toujours très touchante, il y a la beauté à la fois des danses et surtout cette mise en scène assez extraordinaire avec un décorum qui nous vraiment envie de revenir en Chine. C’est très, très joli », estime-t-il.

Il dit s’être remémoré ses souvenirs de la Province du Liuying, surnommée « Province aux mille montagnes« .

« Nous avions l’impression d’être en dehors du monde, quelque part, nous planions au-dessus des nuages dans ce paysage qui était merveilleux. Nous sommes vraiment très heureux d’avoir fait cette découverte, c’est vraiment très riche et enrichissant ».

Propos recueillis par NTDTV