Un avocat affirme avoir perdu 63 % de son audition à l’oreille gauche après l’injection du vaccin Covid-19

L'OMS signale des cas de perte d'audition et d'acouphènes après la vaccination Covid
Par Isaac Teo
5 avril 2022 21:27 Mis à jour: 5 avril 2022 21:27

L’avocat albertain Derek From voulait être en mesure de continuer à servir ses clients. Pour se conformer aux exigences de la santé publique, il a décidé de se faire vacciner contre le Covid‑19, malgré ses réticences.

« J’hésitais vraiment » raconte M. From à Epoch Times, « mais à ce moment‑là, j’avais des clients et j’allais probablement devoir me rendre au tribunal dans les mois à venir, pour les représenter. Et donc, je me suis dit que je devais aller jusqu’au bout et le faire, sinon je perdrais mon travail. »

Peu de temps après, cependant, il a commencé à avoir des problèmes dans l’oreille gauche, dit‑il, et environ 10 jours après avoir reçu la piqûre Pfizer, il a subi une perte d’audition « assez importante » dans cette oreille.

« J’étais dans mon home studio en train de travailler et j’ai réalisé que je n’entendais pas du côté gauche », se souvient l’avocat, qui est également musicien et ingénieur du son. « Je suis assis devant mes enceintes, j’essaie d’écouter un morceau et d’avancer, et je n’y arrive tout simplement pas. D’un coup, fini. »

M. From se rend chez son médecin, il lui avoue que selon lui, la perte d’audition peut être due au vaccin.

« Mon généraliste, qui est un médecin merveilleux, est devenu très nerveux lorsque je lui ai dit ça », poursuit‑il. « Il m’a dit : ‘Oh non, ça ne peut pas être ça. C’est très fréquent qu’on perde son audition d’un côté sans raison.’ »

Ayant été impliqué dans les politiques Covid‑19 depuis le début de la pandémie, notamment en défendant les professionnels du paramédical et les pompiers qui cherchaient à contester les mandats de vaccination de l’Alberta, M. From n’ignore pas que son médecin était « dans une position difficile » et qu’il a probablement subi des pressions de la part du collège des médecins. « J’ai donc été très indulgent envers lui. »

Son médecin l’a finalement orienté vers un audiologiste. « Les analyses ont prouvé que j’avais subi une perte d’audition de 63 % dans l’oreille gauche. »

« Si vous êtes familier avec les gammes de fréquences, autour d’un kilohertz, entre un et deux kilohertz, l’audition chute rapidement et je n’entends pratiquement plus rien après cela. »

Rapport de l’OMS sur les vaccins Covid et la perte auditive

Dans un récent bulletin d’information, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que, sur la base des données recueillies jusqu’au 22 février 2021, 164 cas de perte auditive et 367 cas d’acouphènes dans différents pays ont pu être associés aux vaccins Covid‑19.

Le rapport comprend un addendum présentant les cas de troubles auditifs signalés jusqu’au 18 novembre 2021. On constate qu’en l’espace d’une dizaine de mois le nombre de pertes auditives signalées est passé à 1 290 (près de dix fois plus), et le nombre d’acouphènes, à 31 644 (près de mille fois plus). L’OMS indique n’avoir pas encore examiné ces nouvelles données en profondeur.

Les chiffres du dossier montrent que la majorité des personnes touchées par une perte d’audition ont pris le vaccin Pfizer.

« Les vaccins Covid‑19 les plus signalés dans ces cas étaient Pfizer/BioNTech (142 cas), suivis de Moderna (15 cas) et AstraZeneca (7 cas) », indique le bulletin. L’apparition des symptômes allant de quelques minutes à 19 jours, mais le plus souvent dans la journée suivant la vaccination.

Les cas signalés couvrent une dizaine de pays, dont les États‑Unis, l’Italie et le Royaume‑Uni, qui ont déployé les vaccins Pfizer en décembre 2020.

L’OMS a également noté que la perte d’audition ne fait pas partie des effets indésirables signalés sur les étiquettes des vaccins. Le vaccin Janssen est le seul à avoir répertorié les acouphènes.

Enfin l’OMS écrit : « (…) [Étant donné que] la littérature [médicale] ne contient pour l’instant que des données limitées [fournissant] des preuves d’un lien quelconque, une surveillance accrue est nécessaire. »

M. From, à qui on a diagnostiqué une « perte auditive subite », se souvient de la surprise de son médecin en voyant les résultats de l’audiogramme. Ni lui ni sa famille n’ont d’antécédents de problèmes auditifs ou de surdité.

Le médecin a prescrit de la prednisone, un stéroïde oral, mais M. From s’est retrouvé « gonflé comme un ballon » en prenant ce médicament totalement inefficace.

Les injections d’un spécialiste dans le tympan, se sont également avérées inefficaces.

Cette perte d’audition n’a pas seulement affecté son travail, mais aussi sa vie en général, en particulier lorsqu’il est en public et qu’il doit tenir compte de sa position pour pouvoir écouter correctement les conversations.

« Je dois m’assurer que les gens sont à ma droite », explique‑t‑il. « Et ensuite, j’ai vraiment du mal à entendre les consonnes. »

Il déclare que s’être fait vacciner « a vraiment été une énorme erreur ».

« Je pensais que le risque était raisonnable. Il s’avère que dans mon cas, ça ne l’était pas. »

Selon M. From, les mandats de vaccination Covid‑19 imposés par les gouvernements fédéral et provinciaux et les discours répétés selon lequel les vaccins sont « sûrs et efficaces » font du tort aux Canadiens.

« Il ne pouvaient en aucun cas savoir si les vaccins étaient sûrs, étant donné les délais très courts pour les développer et les tester. Ce n’était qu’un mensonge pour éviter que les gens s’inquiètent et pour contourner les réactions du public, qui à ce moment‑là aurait réclamé d’avoir le choix. »

« Les fonctionnaires ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour priver les gens de ce choix… En tant qu’avocat, je pense que ce qu’ils ont fait est illégal, mais je ne suis pas sûr, dans le climat juridique actuel, de ce que les tribunaux diront à ce sujet. Mais si nous étions en 2018 avant que tout cela ne se produise, cela aurait très clairement été considéré par les tribunaux comme un acte illégal, la fonction publique aurait réagi. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.