Ismaël Emelien, conseiller spécial de Macron et soutien de la première heure, démissionne

Ismaël Emelien, le « conseiller spécial » d’Emmanuel Macron, mis en cause dans l’affaire Benalla, a annoncé sa démission dans un entretien au magazine Le Point publié lundi, un départ qui sera effectif fin mars-début avril.

Il a justifié sa démission par la prochaine parution d’un livre qu’il cosigne sur le progressisme, le chef de l’Etat ayant interdit à ses conseillers de publier pendant qu’ils sont en poste à l’Élysée.

« Par éthique personnelle, je me suis astreint en tant que conseiller spécial du président à un silence absolu qui n’est pas compatible avec la parution d’un tel ouvrage », explique le conseiller.

Ce départ, qui sera effectif d’ici fin mars-début avril, déplume un peu plus le premier cercle des « Macroniens ». Début janvier, le directeur de la communication et de la presse d’Emmanuel Macron, Sylvain Fort, avait lui aussi annoncé sa démission.

« Mon départ correspond à une nouvelle étape de mon engagement. Après Bercy, la campagne présidentielle puis l’Elysée, je veux retrouver la confrontation en première ligne », ajoute-t-il. Ismaël Emelien a en effet vu son nom surgir dans le cadre de l’affaire Benalla ces derniers mois.

LG avec AFP

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Grand débat national : la fille de Brigitte Macron animera une soirée au côtés d’un ancien gilet jaune

 

 

 
VOIR AUSSI