Montpellier : une femme enceinte de sept mois, agressée dans le tramway par deux migrants

Par Emmanuelle Bourdy
18 mai 2022 11:44 Mis à jour: 18 mai 2022 11:44

Ce samedi 14 mai en milieu de soirée, une femme enceinte de sept mois a été frappée dans le ventre par un homme dans le tramway, non loin de la station des Tonnelles à Montpellier.

Aux environs de 22 h 40 ce samedi 14 mai à Montpellier, trois jeunes adolescentes qui se trouvaient dans une rame de tramway, se sont fait importuner par un homme, selon une source policière et judiciaire, ainsi que le rapporte Le Figaro. Une autre femme, âgée de 20 ans et enceinte de sept mois, est alors intervenue pour s’interposer entre cet individu et les jeunes filles. Mais la situation a ensuite dégénéré.

Ils se sont présentés comme des mineurs non accompagnés

L’individu s’est alors approché de la femme enceinte. Il a été vigoureusement repoussé par celle-ci, ce qui a provoqué sa chute. Il s’en est alors pris à elle en la frappant à coups de pied au niveau du ventre. Un autre acolyte est également intervenu et a tenté de lui arracher son collier. Malgré cette attaque, la future maman a réussi à appeler son compagnon qui s’est présenté à la station suivante.

Le compagnon a réussi à maîtriser l’un des deux agresseurs en le plaquant ou sol. Mais l’autre en a profité pour le frapper avec un tesson de bouteille au niveau de la tête. Les forces de l’ordre sont arrivées dans ces entrefaites. Elles ont interpellé puis placé en garde à vue les deux auteurs de ces agressions.

Interrogés, les deux mis en cause se sont présentés comme des mineurs non accompagnés (MNA). L’un d’eux a déclaré être né en 2005 à Mostaganem (Algérie). Lors de sa garde à vue, il s’est « exhibé dans les cellules du commissariat et a outragé les policiers », a indiqué à nos confrères le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Bélargent.

Ils ont été placés tous les deux en détention provisoire

Quant à l’autre individu, il a changé plusieurs fois de version, aussi bien sur son année de naissance, parlant de 2003, 2005 et encore 2006, que sur le lieu, ne sachant pas s’il était né à Mostaganem ou à Casablanca (Maroc).

Une information judiciaire a été ouverte pour « tentative de vol avec violences ayant entraîné une ITT supérieure à 8 jours », « menaces de mort », « violences n’ayant pas entraîné une ITT supérieure à 8 jours dans un espace d’attente d’un moyen de transport collectif », « outrages » et « exhibition sexuelle », relate encore Le Figaro.

Ils ont par ailleurs été présentés au parquet ce lundi 16 mai, puis mis en détention provisoire, l’un des deux ayant été placé dans un centre éducatif fermé.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.