La poule noire de Janzé, la poulette qui décapite les frelons asiatiques

Alors que la France fait face à une invasion de frelons asiatiques, tous les moyens sont bons pour les éradiquer. La poule noire de Janzé, une espèce qui a bien failli disparaître, en est le prédateur parfait. Un pomiculteur breton peut le certifier.

Telle une « super-poule », la noire de Janzé vole jusque dans les arbres afin d’assouvir son grand besoin en protéines et son gros appétit. Elle cherche des insectes à tout prix et quand elle trouve des frelons asiatiques, elle s’en régale.

« Elles les attrapent d’un coup de bec quand ils sont en vol stationnaire devant les ruches, avant de les décapiter pour ne manger que le corps, plein de protéines », raconte Christophe Bitauld, pomiculteur bio en Île-et-Vilaine, à Ouest-France.

Cette poule très active de deux kilogrammes a bien failli disparaître complètement dans les années 1980. Selon l’écomusée du pays de Rennes, la race est maintenant en cours de reconstitution.

Lorsque ses vergers ont été envahis par un petit coléoptère destructeur, Christophe Bitauld a décidé d’essayer une méthode bien naturelle en adoptant 90 poulettes noires de Janzé qui ont fait un travail extraordinaire pendant la saison 2015. « Elles ont dévoré 90 % des ravageurs et sauvé ma récolte ! », s’enthousiasme l’agriculteur, en entrevue au Télégramme.

L’appétit de ces poules vigoureuses ne s’est pas arrêté là. Ces bipèdes se sont attaqués à tous les insectes, autant le carpocapse des pommes et poires que les tiques des moutons, adoptés pour tondre l’herbe des vergers. Elles ont ensuite continué leur ravage en s’attaquant au frelon asiatique, pour le plus grand bonheur du pomiculteur.

En effet, les frelons asiatiques avaient déjà décimé un quart de ses ruches, dont il a bien besoin pour la pollinisation des arbres fruitiers. Les poulettes au beau plumage noir ont si bien fait leur travail que Christophe Bitauld a même participé à un concours agricole en 2016, lui faisant gagner le premier prix d’une valeur de 5 000 euros.

Espérons que cette méthode tout à fait naturelle pour éradiquer les insectes nuisibles se propage plus rapidement que les frelons asiatiques !

 
VOIR AUSSI