Robert Ménard : « Je ne supporte plus les leçons de morale […] de ceux qui vivent à l’abri du vivre-ensemble ! »

Dans l’émission Audrey&Co du 20 mai sur LCI, le maire de Béziers Robert Ménard est revenu sur ses prises de positions et a dénoncé une forme d’hypocrisie.

À la question du journaliste Thierry Moreau, ancien chroniqueur de TPMP, sur l’importance des valeurs du vivre ensemble que Robert Ménard semble ne pas vouloir prendre en compte,  le maire de Béziers a tenu à clarifier les choses sur sa ville et sur ceux qui le critiquent.

« Je veux juste vous dire mon expérience qui n’est pas celle d’un journaliste de plateau, mais celle d’un maire d’une ville de 80 000 habitants. Il y a un office des HLM dans ma ville – qui n’est pas dirigé par moi, et qui on en est réduit à séparer les maghrébins, les Turques et les gitans, parce qu’ils ne veulent pas vivre ensemble » a-t-il commencé.

« Je ne supporte plus les leçons de morale, des gens qui viennent me dire comment faire et qui m’ont fait des procès, parce que j’avais dit que les 2/3 des enfants dans les écoles de ma ville qui sont d’origine musulmane. Ce sont les mêmes qui me demandent des dérogations pour ne pas mettre leurs enfants dans ces écoles là ! » continue-t-il.

« Ces donneurs de leçons perpétuels et grandes âmes, qui viennent m’expliquer ce qu’il faut faire, mais qui se l’applique jamais à eux-mêmes, ne vont pas vivre dans ces quartiers là. Ils ont du pognon, ils sont à l’abri de tout, à l’abri du vivre ensemble, parce qu’ils ne fréquentent pas les mêmes restaurants, ils ne vivent pas dans les mêmes quartiers, ils ne choisissent pas les mêmes écoles… C’est ça la réalité » a t’il précisé.

« Alors que ces gens-là viennent m’expliquer ce qu’il faut que je fasse comme maire… Non, non, non pas jusque là. » a-t-il conclu.

 

 
VOIR AUSSI