Compteurs Linky : la justice donne raison à la Ville de Blagnac, une première en France

Toulouse, mardi 11 septembre 2018, le tribunal administratif a confirmé l’interdiction pour Enedis d’installer des compteurs Linky sans autorisation préalable des habitants.

Cette décision pourrait faire jurisprudence. Si Blagnac n’est pas la première commune de France à prendre un arrêté concernant ces compteurs, c’est la première fois que la justice leur donne raison. Ainsi, les usagers ont la liberté « d’exercer leur choix à titre individuel et sans pression pour refuser ou accepter la transmission des données collectées à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur », selon la mairie de Blagnac.

Cette décision pourrait avoir de grandes répercussions partout en France, où des associations anti-linky se sont mobilisées sur tout le territoire.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Nouveaux compteurs Linky :
Un client EDF voit ses factures augmenter de façon spectaculaire

 
VOIR AUSSI