Commerce: premier tour de discussions entre Washington et Taipei

Par Epoch Times avec AFP
27 juin 2022 22:45 Mis à jour: 27 juin 2022 22:46

Des responsables américains et taïwanais ont tenu lundi à Washington leur premier tour de négociations commerciales dans le cadre d’une initiative annoncée plus tôt ce mois-ci qui a suscité de vives critiques de la part de la Chine.

La représentante américaine adjointe au Commerce Sarah Bianchi et le principal négociateur commercial de Taïwan, John Deng, ont participé à cette réunion inaugurale de « l’Initiative Etats-Unis-Taïwan sur le commerce du XXIe siècle », qui vise à approfondir les liens entre les deux économies, selon un communiqué de l’ambassadrice au commerce (USTR).

« Cette initiative offrira des opportunités de marché, favorisera l’innovation et créera une croissance économique inclusive pour nos travailleurs et nos entreprises », a estimé Mme Bianchi dans un communiqué.

Le statut « démocratique » de Taïwan

Les Etats-Unis, comme la plupart des pays, ne reconnaissent pas officiellement Taïwan, mais ils soutiennent fortement l’île dont ils mettent en avant le statut « démocratique » en l’opposant à ce qu’ils jugent être une « autocratie » chinoise.

Les deux pays sont liés depuis 1994 par « un cadre » pour le commerce et les investissements. La prochaine étape de la relation économique serait un accord commercial formel qui, pour l’heure, se fait attendre dans un contexte politique complexe.

Pékin revendique en effet Taïwan comme faisant partie de son territoire et essaie de le maintenir isolé sur la scène mondiale, ne manquant pas de critiquer toute velléité de traiter la démocratie autonome comme une nation indépendante.

La relation « non officielle »

Soucieux de ménager son partenaire chinois, Washington a déclaré que la portée des pourparlers était limitée et conforme à la relation « non officielle » que les Etats-Unis entretiennent avec Taipei.

L’initiative fait suite à un accord annoncé par le président américain Joe Biden avec 12 économies asiatiques, qui excluait Taïwan.

Les discussions avec Taipei ne porteront pas sur les droits de douane ou l’accès au marché, volets qui nécessiteraient l’approbation du Congrès américain.

Approfondir ses liens avec Taïwan

M. Biden est sous pression pour approfondir ses liens avec Taïwan après qu’un groupe de 52 sénateurs républicains et démocrates l’ont exhorté à inclure l’île dans le cadre économique indo-pacifique (IPEF) lancé fin mai, qui représente environ 40% de l’économie mondiale.

Lors de la première réunion, les responsables ont discuté de l’élaboration d’une « feuille de route ambitieuse pour les négociations… pour parvenir à des accords avec des engagements de haut niveau et des résultats économiquement significatifs », indique USTR.

Taïwan est le 10e marché d’exportation des États-Unis, ainsi qu’une source vitale de semi-conducteurs.

Ces discussions sont lancées alors qu’une pénurie mondiale de puces électroniques frappe les industriels, aggravant l’inflation.

La prochaine réunion entre Taïwan et les Etats-Unis est prévue « dans un avenir proche », a indiqué USTR.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.