Brigitte Macron appelait à « l’arrêt de la violence » juste avant d’être abondamment huée lors du match de foot mixte à Reims

21 mars 2019 09:36 Mis à jour: 9 juillet 2019 16:39

L’épouse du chef de l’État Brigitte Macron a appelé à « l’arrêt de la violence » lors des manifestations des « gilets jaunes », s’attribuant par ailleurs la responsabilité du récent séjour controversé du couple présidentiel à la montagne.

« Personne n’oublie ce qui s’est passé » samedi sur les Champs-Elysées, à Paris. « On a tous ça dans la tête et ça ne peut pas continuer, c’est certain », a lancé Mme Macron, qui assistait mercredi soir à Reims avec la comédienne Muriel Robin au premier match mixte femmes-hommes de football entre le Variétés Club de France et les Anciens du Stade de Reims.

C’est finalement Muriel Robin qui a dû donner, seule, sur le terrain, le coup d’envoi de la rencontre sportive, Mme Macron ayant essuyé des sifflets depuis les tribunes quand elle est entrée sur la pelouse.

« On veut arrêter cette violence parce qu’il n’y a pas de vie possible, pas de réconciliation possible avec cette violence », a plaidé l’épouse du chef de l’État.

Elle est également revenue sur le séjour controversé, samedi, du couple présidentiel à La Mongie, une station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées où ils ont leurs habitudes. Emmanuel Macron a décidé de regagner Paris « oui, instantanément. Dès qu’il a pris conscience de ce qui se passait, il est parti. C’était évident », a raconté son épouse. « C’était moi qui lui avais préparé une escapade mais bon… voilà », a-t-elle ajouté.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.