Häagen-Dazs rappelle quatre lots de ses crèmes glacées vanille vendues en France

Par Epoch Times avec AFP
7 juillet 2022 11:05 Mis à jour: 7 juillet 2022 11:49

Après détection de traces d’oxyde d’éthylène, un pesticide cancérogène interdit en Europe, le groupe américain General Mills va procéder au rappel volontaire de quatre lots de ses crèmes glacées vanille qu’il commercialise en France sous la marque Häagen-Dazs.

« Suite à la détection de traces d’oxyde d’éthylène (ETO) dans des lots de certains produits Häagen-Dazs, General Mills a pris la décision de procéder au rappel volontaire et préventif de ses crèmes glacées Vanille vendues en France », l’un de ses parfum phare, a annoncé le géant agroalimentaire dans un communiqué.

À l’origine de ce retrait, il évoque « des traces d’ETO (qui) peuvent être attribuées à un ingrédient (l’extrait de vanille) fourni par l’un de nos fournisseurs. La présence résiduelle d’ETO dépasse légèrement les seuils de détection analytique », détaille-t-il.

« Compte tenu de ces informations, les produits suivants font l’objet d’un rappel immédiat »: les crèmes glacées vanille en format 460 ml et 650 ml, en petits pots de 95 ml, et celles vendues par boîtes de quatre dans la gamme Vanilla Collection, dont la date de durabilité minimale va du 6 juillet au 21 mai 2023.

De nombreux fournisseurs touchés

Distributeurs concernés : Auchan, Carrefour, Casino, Cora Franprix, Intermarché, Leclerc ou encore Monoprix, la liste incluant également les boutiques du glacier Häagen-Dazs en France.

« Il est demandé aux personnes ayant acheté l’un de ces produits de le jeter et de contacter General Mills », indique le groupe. Le service consommateur répondra aux questions des utilisateurs concernés au numéro vert gratuit suivant : 08 00 33 32 31.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.