Ils vont parcourir 10.000 km à vélo avec leur fils autiste pour sensibiliser sur ce handicap

Par Emmanuelle Bourdy
10 février 2022 18:16 Mis à jour: 10 février 2022 18:16

La famille de Vetter avait envie de vivre « un moment fort à trois » et le vélo était une passion commune à Joan, Bertrand ainsi qu’Elias, leur fils de 15 ans atteint d’autisme. Le 6 février dernier, ils sont partis tous les trois sur les routes avec l’intention de relier la France à la Finlande avec leur « vélo du sourire », le but de ce périple étant de sensibiliser sur le sujet de l’autisme.

Joan, Bertrand et Elias sont partis de Lamanère dans les Pyrénées-Orientales, ce dimanche 6 février 2022, explique la maman d’Elias à la radio AirZen. Passionnés de vélo, ils ont décidé de faire tout un périple jusqu’en Finlande. Au total, un parcours de plus de 10 000 kilomètres est prévu avec pour objectif de sensibiliser les gens sur la question de l’autisme.

Collecter des fonds pour l’école spécialisée qui accueille Elias

Ce défi sportif doit s’étaler sur six mois et les parents d’Elias ont envie de prouver que tout est possible, malgré le handicap de leur fils. Le tandem d’Elias et de sa maman a d’ailleurs été aménagé et équipé d’une assistance électrique pour « compenser » le poids d’Elias. Toutefois, certains tronçons seront réalisés en ferry, indique la maman d’Elias au micro d’AirZen, notamment entre l’Espagne et l’Angleterre ainsi qu’en mer Baltique. La famille, qui prévoit tout un parcours, en passant par l’Espagne, le Portugal mais également l’Italie, l’Autriche, l’Allemagne, la Pologne terminera par une remontée en Finlande jusqu’au cercle polaire. La petite famille espère l’atteindre autour du 21 juin prochain.

Ce périple a également un autre objectif, celui de collecter des fonds. « Votre soutien sera entièrement reversé à l’Institut Médico-Social de BLAIN (44), école spécialisée dans laquelle Elias est scolarisé. La collecte permettra de financer des activités de médiation animale avec des chevaux, notamment par la construction d’un manège couvert. Celui-ci permettra une activité de médiation plus régulière (par tous les temps ! ) et plus sécurisée », est-il précisé sur le site de handicapagirensemble.fr qui ajoute que « chaque km parcouru = 1 euro ». À ce jour, le montant de la cagnotte, intitulée « Autisme qui roule n’amasse pas mousse ! Le voyage d’Elias », a atteint 1 185 €.

« Il y prenait un réel plaisir »

Le trio prévoit par ailleurs de rencontrer d’autres familles confrontées à l’autisme, dans les différents pays traversés. Le couple envisage à cette occasion de recueillir leurs témoignages, afin de montrer aussi bien les similitudes de ce handicap, et ce, peu importe le pays, que les différentes manières de l’appréhender.

Quelques années auparavant, les parents d’Elias s’étaient rendus compte au cours d’un voyage que le garçon n’était aucunement perturbé par les différents changements de lieu pour dormir ou par les conditions climatiques, mais au contraire, « il y prenait un réel plaisir », a expliqué sa maman dans une vidéo de présentation du projet familial. « C’est quand la vie a pris des allures de tunnel que nous avons compris l’importance de suivre la lumière », ont encore confié les parents d’Elias.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.