Le député Aurélien Taché condamné à 5000 euros d’amende pour avoir insulté des policiers dans le Niort

Par Epoch Times avec AFP
10 septembre 2022 07:41 Mis à jour: 10 septembre 2022 07:45

Mercredi 7 septembre, le député écologiste du Val-d’Oise Aurélien Taché a été condamné à 5000 euros d’amende à Niort pour avoir insulté des policiers qui intervenaient après une agression dont il avait été victime dans cette ville des Deux-Sèvres en février.

Il devra également verser 250 à 500 euros aux policiers qui se sont constitués partie civile, selon son avocate Jade Dousselin, confirmant des informations du journal Le Courrier de l’Ouest.

Celle condamnation a été prononcée à l’issue d’une procédure de « plaider-coupable », M. Taché « a assumé ses responsabilités en se présentant devant ses juges et en reconnaissant les faits pour lesquels ils étaient poursuivis », a indiqué l’avocate. « Cette peine est juste et proportionnée et nous en sommes satisfaits ».

Le député « en état de sidération »

Dans la nuit du 8 au 9 février, M. Taché avait été agressé dans un bar de Niort, sa ville natale, puis avait insulté les agents de la Brigade anticriminalité appelés pour intervenir, selon des médias. « Vous êtes des baqueux de m***e », aurait lancé le député, selon des policiers cités par l’hebdomadaire Le Point.

Me Dousselin a assuré qu’au moment de l’agression, Aurélien Taché avait reçu « de nombreux coups notamment à la tête et au visage » le laissant « dans un état de sidération lié au choc physique et psychologique qu’il venait de subir ».

Ancien socialiste, Aurélien Taché a été élu député en 2017 sous l’étiquette de La République En Marche (LREM) avant de démissionner du parti d’Emmanuel Macron trois ans plus tard. Réélu en juin sous l’étiquette Nupes, il siège avec le groupe écologiste. Il est président d’un petit parti, les Nouveaux démocrates.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.