Les listes électorales du Wisconsin contiennent 350.000 erreurs, selon un groupe de surveillance

Par Steven Kovac
26 septembre 2022 15:21 Mis à jour: 26 septembre 2022 15:21

Plus de 350.000 informations enregistrées sur les listes électorales du Wisconsin seraient inexactes, selon un militant.

Justin Gavery est un des quelque 500 bénévoles qui se sont regroupés il y a près de deux ans pour travailler à améliorer la fiabilité des élections du Wisconsin.

Une des priorités déclarées du groupe est de nettoyer les informations non conformes et négligées lors des inscriptions sur les listes électorales.

Les informaticiens du collectif ont réalisé une présentation sur l’ensemble des 72 comtés de l’État. À titre d’illustration, ils se sont concentrés sur les informations des comtés de Dane et de Milwaukee, qu’ils ont jugées représentatives de ce qui se passe dans tout l’État.

Dans les comtés de Dane et Milwaukee, le collectif affirme avoir découvert 60.000 problèmes qui, selon lui, méritent d’être expliqués ou corrigés.

Les données montrent que dans le comté de Milwaukee, 12.555 adresses d’électeurs inscrits sont répertoriées comme vacantes par le service postal américain.

L’analyse du groupe indique que près de 29.000 personnes dans les deux comtés ont rempli un formulaire de changement d’adresse auprès du service postal américain, indiquant qu’elles avaient déménagé hors de l’État. Et pourtant elles figurent toujours sur la liste électorale en cours de validité des années plus tard.

Le groupe a trouvé 22.500 erreurs d’adresse dans les deux comtés. Il s’agit notamment de numéros manquants ou non valides et de grands complexes d’appartements ne comportant qu’une adresse principale avec des numéros d’appartements incomplets, ou sans aucun numéro.

Le groupe a également trouvé près de 1000 inscriptions sur les listes électorales du comté de Milwaukee qui sont des doublons – une personne ayant le même prénom, le même second prénom, le même nom de famille et la même adresse.

« Les deux personnes sont inscrites sur la liste électorale en cours de validité avec deux numéros d’identification d’électeur différents. [Mais] dans certains cas, il peut s’agir d’un père et d’un fils qui n’ont pas précisé Sr. ou Jr. », explique Peter Bernegger, cyberexpert, lors d’un entretien téléphonique avec Epoch Times.

Autre problème mis à jour par le collectif : 48 personnes dans le comté de Milwaukee et 28 dans le comté de Dane se sont inscrites sur les listes électorales il y a des années, certaines il y a 30 ans, et sont restées sur la liste électorale en cours de validité bien qu’elles n’aient jamais voté.

Selon M. Bernegger, « il y en a des milliers dans tout l’État ».

D’autre part des dizaines d’électeurs des comtés de Milwaukee et de Dane ont utilisé des bâtiments commerciaux, des magasins servant de points relais UPS ou des boîtes postales comme résidence légale, en violation de la loi du Wisconsin, exigeant qu’un électeur soit inscrit à l’adresse de la résidence où il dort la nuit.

« Dans le cas d’autres inscriptions douteuses, les registres des bureaux de poste montrent clairement que 875 prétendues résidences dans le comté de Milwaukee et 383 dans le comté de Dane sont officiellement répertoriées comme ‘adresse non valide’, mais figurent toujours sur les listes électorales », poursuit M. Bernegger.

Les bénévoles ont utilisé des ordinateurs pour examiner les données provenant de la liste des électeurs inscrits de la commission électorale du Wisconsin, de la base de données vérifiée du service postal américain et de plusieurs autres bases de données.

La semaine dernière, Justin Gavery a présenté les données du collectif à la représentante de l’État, Janel Brandtjen, présidente républicaine de la State Assembly’s Campaigns and Elections Committee [Commission des campagnes et élections de l’Assemblée de l’État].

Mme Brandtjen a signalé à Epoch Times, lors d’un entretien téléphonique, que son équipe avait examiné les données de M. Gavery et les avait publiées sur son site Internet dédié à la législation le 20 septembre « pour que les gens les voient ».

« Les gens veulent de l’équité et de l’exactitude. Ils veulent comprendre le processus électoral de leur État au‑delà du simple fait de se présenter le jour du scrutin. Cela inclut les électeurs, les travailleurs électoraux, les observateurs et les inspecteurs en chef. »

Janel Brandtjen, membre de l’Assemblée du Wisconsin. (Avec l’aimable autorisation de Janel Brandtjen)

« La transparence est le seul moyen pour les gens d’avoir la certitude que leur voix est réellement entendue », a déclaré Mme Brandtjen.

Reconnaissant que certaines des erreurs trouvées sur les listes peuvent avoir des explications logiques ou résulter d’une erreur humaine ou de problèmes techniques, elle a cependant admis : « Le simple nombre d’erreurs remet en question la compétence du système électoral du Wisconsin. »

Mme Brandtjen a précisé que la loi du Wisconsin confie au Wisconsin Electoral Commitee (WEC) la responsabilité de tenir des listes d’électeurs exactes et de gérer des programmes honnêtes de vote par procuration et de vote anticipé.

Interrogé sur le fait que le WEC a passé un contrat avec l’Electronic Registration and Information Center (ERIC), basé à Washington, pour tenir ses listes électorales, Mme Brandtjen a répondu : « D’après ce que nous voyons, ERIC n’est pas qualifié ou ne veut pas faire le travail correctement. »

Un volontaire du collectif, qui n’a pas souhaité être identifié par crainte de représailles, a confié à Epoch Times : « Depuis trop longtemps, le WEC ignore ces problèmes. Ils ne montrent aucun intérêt. Ils disent que vérifier les données que nous leur présentons est inutile ou que c’est trop de travail. »

« Ensuite, ils s’en prennent à tous ceux qui posent des questions ou demandent une vérification. »

Le WEC et ERIC n’ont pas répondu à une demande de commentaire d’Epoch Times.

Peter Bernegger affirme pour Epoch Times que les multiples catégories d’erreurs pourraient avoir eu un impact sur 10% de la liste électorale en cours de validité.

« C’est important car les élections au Wisconsin sont généralement remportées grâce à des marges extrêmement faibles. Par exemple, Joe Biden a gagné l’État avec seulement 300 voix par comté. »

Selon lui, les données du recensement montrent qu’il y a 4,5 millions d’adultes en âge de voter dans le Wisconsin, mais selon les propres dossiers du WEC, il y a 7,2 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales en cours de validité cumulées aux listes dépassées.

« En tenant compte du fait qu’il n’y a que 3,5 millions d’électeurs sur la liste en cours, on peut se demander quel est le problème. »

Mme Brandtjen a déclaré que le travail des militants citoyens de base est important car il a révélé l’étendue des erreurs et des incohérences sur les listes électorales du Wisconsin.

« Je suggère que l’État engage un expert en bases de données compétent pour effectuer une maintenance régulière des listes », a‑t‑elle conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.