Un homme diabétique de 154 kg adopte un chien de refuge en surpoids et leur vie se transforme radicalement

Voyager commençait à devenir difficile pour ce Californien de 154 kilos. Cependant, les choses ont commencé à changer lorsqu’il a écouté le conseil de son médecin d’adopter un chien dans un refuge.

Eric O’Grey, originaire de San Jose, n’était pas satisfait de son poids, car il ne pouvait pas marcher de longues distances sans se sentir fatigué. De plus, il souffrait de diabète de type 2 et devait prendre 15 médicaments, dont des antidépresseurs, a rapporté CNN.

« Ma vie entière a été un exercice pour minimiser mes mouvements. Je me sentais tout le temps malheureux », a déclaré Eric O’Grey à CNN. « C’est incroyable comme c’est douloureux d’être si lourd. Chaque partie de ton corps te fait mal. Mon taux de cholestérol était de 400, ce qui correspond au niveau d’un mort ambulant. »

Bien qu’Eric ait essayé de nombreuses façons de perdre du poids, il a échoué. Mais tout cela a changé il y a sept ans lorsqu’il est allé voir une naturopathe. Le médecin lui a dit de commencer une alimentation complète à base de plantes et d’adopter un chien de refuge pour pouvoir le promener deux fois par jour pendant 30 minutes.

« J’ai dit : ‘Pourquoi un chien ? Puis-je adopter un chat à la place ?' » Elle m’a dit : « Avez-vous déjà promené un chat ? », se souvient-il.

Eric a essayé d’imaginer à quoi ressemblerait son chien, mais quand il est arrivé au centre d’adoption, on lui a recommandé un chien en surpoids qui avait des problèmes de peau. Il a remarqué que le chien avait l’air très déprimé.

Il se souvient que la coordonnatrice de l’adoption lui avait dit que le chien qu’elle lui avait recommandé avait beaucoup de choses en commun avec lui dont le fait de devoir perdre du poids. Eric a donc amené le chien chez lui et l’a appelé « Peety ». Le couple a commencé à faire des promenades.

Au début, faire des promenades avec le chien était difficile pour Eric mais, très vite, ils l’ont apprécié et ont développé un lien solide.

« J’ai décidé de devenir la personne qu’il pensait que j’étais. Et, avec le temps, chaque aspect de ma vie s’est vraiment amélioré », a dit M. O’Grey. « J’étais si solitaire et si éloigné de la société à l’époque que j’avais besoin d’une relation dans ma vie. Ça m’a fait ressentir certaines émotions que je n’avais jamais ressenties auparavant. »

Bientôt, Eric s’est joint à un club de coureurs et court maintenant quelques marathons par année.

« Je sautais carrément au plafond, j’avais juste plus d’énergie que je ne pouvais supporter », dit-il.

Malheureusement, Peety est décédé d’un cancer en mars 2015, puis après cinq mois Eric a adopté un nouveau chien nommé Jake. Depuis qu’il a perdu du poids, la vie d’Eric commence à s’améliorer. Il s’est marié l’année dernière après avoir renoué avec son amoureuse du lycée.

Eric a un mot d’encouragement pour ceux qui essaient de perdre du poids : « Il n’est jamais trop tard pour inverser la tendance. »

Regardez la vidéo :

Crédit Photo : Facebook | Eric O’Grey

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Avoir une sœur permettrait d’être
plus apte au bonheur et à l’optimisme

 
VOIR AUSSI