Seine-Saint-Denis : les églises de Bondy et Romainville cambriolées et profanées

Par Léonard Plantain
14 janvier 2022
Mis à jour: 14 janvier 2022

Dans la nuit du dimanche au lundi 10 janvier, les églises de Bondy et Romainville en Seine-Saint-Denis ont été cambriolées et profanées. Des faits qui se déroulent moins d’une semaine après les dégradations perpétrées à la basilique Saint-Denis.

Encore des dégradations d’églises. Après la basilique Saint-Denis, c’est au tour des églises de Bondy et Romainville d’être cambriolées et profanées. Des faits qui ont eu lieu au cours de la nuit du dimanche 9 au lundi 10 janvier, a rapporté Le Parisien.

Du côté de l’église Saint-Pierre de Bondy, un ou plusieurs individus se sont introduits par effraction et « avec une disqueuse ils ont plié les barreaux pour accéder à un vitrail situé sur le côté de l’église. Ils ont ensuite profané le tabernacle, c’est-à-dire l’endroit le plus vénérable dans l’église, celui où l’on entrepose les hosties consacrées. Et ils ont volé des centaines d’hosties », a déclaré le père Jocelyn Petitfils.

Sur place, la sacristie a également subi des dégradations, même chose pour le du tronc où les fidèles font les offrandes. « Il y en a pour plusieurs milliers d’euros de matériel. Quant aux hosties consacrées, c’est inestimable… », a déploré le père Jocelyn Petitfils.

Quant à l’église Saint-Germain-l’Auxerrois de Romainville, « le vol paraît plus important : huit objets liturgiques ont été volés et le système de sonorisation de l’église a été arraché et emporté », a indiqué le diocèse de Saint-Denis

« Quand il y a eu profanation ou que le culte a été souillé, on demande solennellement pardon, on est solidaires de toute l’humanité qui a péché contre Dieu. On bénit à nouveau l’autel et l’assemblée », a déclaré le père Petitfils. Depuis, plusieurs plaintes ont été déposées, a rapporté Valeurs Actuelles.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ