Un père de famille poignardé à la gorge devant un collège catholique à Marseille

Par Epoch Times avec AFP
11 mai 2022 07:58 Mis à jour: 11 mai 2022 10:43

Mardi 10 mai, un homme a été poignardé devant le collège catholique privé Sévigné à Marseille dans le 13e arrondissement, l’auteur des faits a été interpellé.

L’attaque a eu lieu à 18H00 et a visé un père d’élèves d’une trentaine d’années qui venait récupérer ses enfants. La victime a reçu plusieurs coups de couteau au thorax et au niveau de la gorge, selon les informations d’Actu17.

L’assaillant a été maîtrisé par des témoins attendant l’intervention des policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) du 14e, qui ont procédé à son interpellation.

« Merci aux passants et aux services de police pour leur réaction rapide », a tweeté le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, mardi en début de soirée.

Déjà connu des services de police

Le père de famille était en arrêt cardio-respiratoire et inconscient lors de son transport à l’hôpital, selon les marins-pompiers, intervenus sur place. Son pronostic vital était engagé mardi soir selon la police.

De source policière ,« rien n’indique à ce stade la piste terroriste » et l’agresseur Mohamed L. âgé de 24 ans est déjà connu des services de police pour des trafics de stupéfiants. La police évoque un « profil psychiatrique », ajoutant que l’attaquant a dit devant aux enquêteurs avoir agi « au nom d’Allah ».

Selon les premiers éléments, l’assaillant présenterait des troubles psychiatriques. Un lien entre la victime et l’auteur n’a pas été fait.

Le parquet de Marseille a été saisi de l’enquête mardi soir, a indiqué la police.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.