Une boulangère atteinte du syndrome de Down ouvre sa propre boulangerie après de nombreux refus d’emploi

Pendant des années, Collette Divitto, une résidente de Boston, a trouvé sa place dans la cuisine de ses parents.

Dès l’âge de 15 ans, elle passait des heures à préparer des délices, à perfectionner son art et à découvrir que la pâtisserie était à la fois sa passion et un domaine où elle excellait.

Pour une personne qui est naturellement si douée pour quelque chose qu’elle aime, il semble tout à fait logique qu’il lui soit facile de trouver un emploi une fois adulte. Malheureusement, Collette Divitto est trisomique. Alors lorsqu’elle s’est présentée à 22 ans pour postuler pour des emplois, elle a été refusée chaque fois.

Les rejets ont été dévastateurs, surtout si l’on tient compte de tous les efforts que Collette consacrait à ses demandes. Selon un courriel qu’elle avait envoyé à Uplift, elle arrivait à chacune de ses entrevues d’emploi avec une assiette de biscuits dont ses amis et sa famille avaient déjà fait l’éloge dans le passé. Malgré tout, elle était toujours refusée à la fin de ses entrevues.

« Beaucoup de personnes qui m’ont interviewée pour un emploi m’ont dit que j’étais vraiment sympa, mais que je ne leur convenais pas », a confié Collette. « C’était vraiment blessant et je me suis sentie souvent rejetée. »

Heureusement, elle a refusé de se laisser abattre par les rejets. Tout en se demandant combien de rejets étaient attribuables à sa maladie génétique, elle a prouvé que toutes les autres boulangeries avaient tort et, maintenant, elle s’est surpassée en prouvant qu’elle avait ce qu’il fallait.

Avec l’aide de sa mère et de sa sœur, Collette a fondé sa propre boulangerie, prenant les commandes en ligne des épiceries. Elle a appelé son entreprise Collettey’s et s’est donné pour mission de prospérer comme boulangère dans un monde qui ne lui avait pas donné l’occasion de réussir.

Son histoire a finalement été racontée, devenant virale lorsque CBS News a partagé son profil avec le monde entier. Aujourd’hui, elle s’affaire à gérer son entreprise avec succès et comme moyen de sensibiliser la communauté au syndrome de Down. Au lieu de se laisser abattre par les rejets, elle a décidé de changer le monde qui l’entoure.

Sur son site Web, Collette mentionne qu’elle consacre maintenant une portion de son temps à voyager à travers le pays pour sensibiliser la communauté au sujet des statistiques d’emploi des personnes handicapées. Une proportion énorme – 82 % des adultes handicapés aptes au travail sont incapables de trouver un emploi pour subvenir à leurs besoins – et sa mission est de changer cela.

Collette consacre encore beaucoup de temps à cuisiner, à remplir les commandes qu’elle reçoit pour les délicieux biscuits qu’elle apportait lors des entretiens d’embauche (des biscuits à la cannelle et quelques autres ingrédients secrets qui leur donnent leur délicieuse saveur). Elle s’efforce également d’aller à Washington, D.C., où elle prévoit proposer une politique d’inclusion écrite et l’élimination du « salaire inférieur au salaire minimum » actuellement en vigueur. Avec des entreprises qui peuvent légalement demander des dérogations pour payer des travailleurs handicapés aussi peu que 4 centimes de l’heure, même les entreprises « bien intentionnées » qui offrent des emplois aux adultes handicapés ont créé un environnement de stigmatisation et d’exclusion que Collette aimerait changer.

En plus de sa boulangerie, Collette dirige maintenant un organisme à but non lucratif qui offre une formation professionnelle aux adultes handicapés.

« Collette travaille avec des partenaires intéressés à des sites de production à travers le pays, qui sont tous des organismes de formation culinaire pour les personnes handicapées dont les diplômés ne trouvent pas d’emploi », explique son site Web.

Avec cette énergie positive, elle fait davantage pour changer le monde que la plupart des gens ne le feront dans toute leur vie !

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires ! 

 

 
VOIR AUSSI