Le chien de la famille insiste pour participer à la première séance photo d’un nouveau-né – et les photos sont adorables !

Par Epoch Times
7 mars 2022 20:29 Mis à jour: 7 mars 2022 20:29

Le premier bébé de Brandon et Kelly Madsen était Bentley. Bien sûr, Bentley n’est pas un bébé humain, mais un ami à quatre pattes qui s’est joint à leur famille en 2017.

Mais il était comme un enfant pour le couple de Washington, si bien que lorsque Tyler, leur premier vrai bébé, est arrivé en février de l’année dernière, le nourrisson lui a en quelque sorte volé la vedette. Et lorsque Brandon et Kelly ont décidé de faire une séance photo de leur nouveau-né, le chien, de façon amusante, a insisté pour ne pas être exclu du plaisir.

Bentley est un goldendoodle (un mélange de golden retriever et de poodle) de 5 ans qui est « drôle, original, intelligent, loyal et affectueux », a confié Kelly à Epoch Times. « Il y a tant de choses qui font que Bentley est unique, comme… son incapacité totale à attraper une balle. »

Cependant, après la naissance de Tyler, ils ont été prudents avant de présenter leur nouveau petit trésor à leur toutou enjoué.

(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)

« Lorsque nous étions à l’hôpital, nous avons envoyé à la maison une couverture et un bonnet avec l’odeur de notre fils pour que Bentley puisse se familiariser avec cette odeur », explique la mère. « Deux jours plus tard, à notre sortie de l’hôpital, nous avons laissé Bentley saluer et renifler Tyler tout en le caressant et en lui montrant de l’affection. C’est certainement à ce moment que leur amitié a commencé ! »

Au début, Bentley était très curieux de Tyler et voulait toujours courir pour le renifler quand il pleurait. Le couple a surnommé Bentley leur « moniteur pour bébé », car il savait souvent quand Tyler était contrarié avant même qu’ils ne l’entendent.

Dès lors, le chien était toujours près de Tyler lorsqu’il faisait la sieste ou jouait avec ses parents. Leur lien s’est renforcé, surtout lorsque Tyler a appris à lancer des morceaux de nourriture à Bentley.

Puis est arrivée la séance de photos.

« Nous savions que nous voulions commémorer l’étape de nouveau-né avec des photos », a raconté Kelly. Ils ont donc décidé de faire la séance à la maison pour économiser sur le coût du photographe, mais quand tout a été prêt, le cher Bentley n’a pas voulu rester à l’écart.

(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)

« Nous avons tout préparé, puis nous avons mis Tyler en place et il y avait Bentley ! se souvient Kelly. Il n’a jamais quitté Tyler quand il était nouveau-né et, en plus, il avait toujours été la vedette du spectacle, on le prenait toujours en photo. »

Quelle que soit la façon dont ils plaçaient Tyler, Bentley devait soit poser sa tête sur lui, soit s’allonger juste à côté de lui. La maman a dit qu’il y a un « lien fort indéniable » entre Bentley et leur fils.

Un an s’est écoulé depuis cette séance de photos. Et, en février dernier, Tyler a eu un an. Ses parents avaient enregistré sa première année de photos – y compris la séance photo de son premier anniversaire. Mais devinez qui d’autre était là, juste à côté de Tyler ? Bentley, bien sûr !

Quant à l’amitié naissante entre le bambin et le chien : « Les aventures de Bentley et Tyler ne font que commencer ! » a dit la maman en ajoutant que très probablement « son premier mot sera ‘Bentley’ ».

(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
(Avec l’aimable autorisation de Bentley The Goldendoodle Puppy)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.