Joe Biden prévoit de mobiliser l’armée et de distribuer 500 millions de tests pour amortir la vague Omicron

Par Jack Phillips
26 décembre 2021 14:27 Mis à jour: 26 décembre 2021 14:59

L’administration Biden prévoit d’envoyer par la poste quelque 500 millions de tests Covid-19 à partir de janvier, a fait savoir la Maison Blanche.

La Maison Blanche a indiqué mardi qu’elle enverrait les kits de test chez l’habitant dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre le variant Omicron du Covid-19, qui, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), représente environ 73 % des cas aux États-Unis. On ignore pour l’heure si le variant provoque une forme plus grave de la maladie, mais la mortalité est très faible. À ce jour, moins d’une douzaine de décès ont été signalés de par le monde.

« Aujourd’hui, le président annonce que son administration achètera pour cet hiver un demi-milliard de tests rapides à réaliser à domicile et qu’ils seront distribués gratuitement aux Américains qui le souhaitent. La première livraison débutera en janvier 2022 », a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué de presse.

Par ailleurs, davantage de points de dépistages publics seront mis en place à travers les États-Unis dans les prochains jours, en commençant par la ville de New York, pour soulager « les États qui ont besoin de capacités de test supplémentaires ».

L’annonce de mardi semble aller à l’encontre du programme prévu initialement. Au début du mois, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, avait déclaré aux journalistes que l’administration ne prévoyait pas d’envoyer de tests chez l’habitant.

Enfin, la Maison Blanche a confirmé la mobilisation d’un millier de membres de l’armée tels que des médecins militaires, des infirmières, des auxiliaires médicaux et autres qui seront déployés dans les hôpitaux pour les mois de janvier et février.

Six équipes d’intervention d’urgence d’une centaine de personnes seront également envoyées dans le Michigan, l’Indiana, le Wisconsin, l’Arizona, le New Hampshire et le Vermont. Parallèlement, , aux frais du gouvernement, des équipes d’intervention de l’Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) seront mobilisées pour renforcer la capacité des hôpitaux dans certains États.

« Cela s’ajoute aux 300 membres du personnel médical fédéral que nous avons déployés depuis que nous avons appris l’existence d’Omicron », précise le communiqué.

Les CDC ont indiqué lundi qu’Omicron se propageant rapidement est en passe de devenir le variant dominant dans le pays, représentant près de 73 % des cas américains séquencés. La souche Delta, apparue en début d’année, représente environ 26,6 % des infections. Il y a une semaine à peine, Delta représentait encore 87 % des cas.

Récemment, les autorités d’Afrique du Sud ont signalé que le taux d’hospitalisation des patients atteints par le variant Omicron ne représentait qu’un dixième de celui enregistré pendant la phase initiale de la vague Delta. Le médecin en chef de la ville de New York, le Dr Dave Chokshi, a fait une déclaration similaire ce lundi : « En ce moment, il y a environ un millier de personnes hospitalisées pour le Covid-19 dans la ville de New York. C’est environ un quart de ce que nous avions au pic de la vague de l’hiver dernier et moins d’un dixième de ce que nous avions au printemps 2020. »

Mardi soir, Joe Biden a fait une annonce télévisée pour faire connaître ces initiatives, et annoncer qu’il n’y aurait ni fermetures ni confinements.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.