Une nouvelle maladie pulmonaire grave causée par le vapotage quotidien est découverte

Par La Gran Epoca
22 novembre 2019 18:36 Mis à jour: 22 novembre 2019 18:36

Un groupe de chercheurs canadiens a annoncé jeudi la découverte de ce qu’ils considèrent comme un nouveau type de lésion pulmonaire causée par le vapotage de la cigarette électronique. La maladie ressemble à la bronchiolite oblitérante.

La maladie est différente des blessures causées par l’utilisation de produits de vapotage, connues sous le nom d’EVALI, récemment détectées aux États-Unis, ont déclaré les chercheurs canadiens.

La recherche, publiée hier dans le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC), se base sur le cas d’un adolescent de 17 ans qui consomme quotidiennement des cigarettes électroniques et du THC (le principal psychoactif du cannabis) et qui a développé une toux persistante, l’obligeant à être hospitalisé.

L’état du patient s’est aggravé à l’hôpital et a il dû être placé sous respirateur artificiel à cause de lésions pulmonaires similaires à celles d’une maladie appelée bronchiolite oblitérante. Cette dernière est également appelée « poumons du pop-corn », car elle a été observée chez des travailleurs exposés au diacétyle, un produit chimique utilisé comme arôme dans des usines de popcorn.

La situation du jeune homme s’est tellement détériorée que, devant la possibilité qu’il ait besoin d’une double greffe pulmonaire, les médecins l’ont dirigé vers un centre de transplantation.

Après avoir écarté d’autres facteurs, la cause la plus probable des blessures du jeune homme, identifiée par les chercheurs canadiens, s’avère être les liquides utilisés pour donner de la saveur aux cartouches de cigarettes électroniques utilisées par l’adolescent.

« Ce nouveau modèle de maladie des voies respiratoires associée au vapotage qui cause une obstruction chronique semble être différent de la lésion alvéolaire qui caractérise les cas récents d’EVALI aux États-Unis et des sept cas confirmés ou probables au Canada », a déclaré le Dr Karen Bosma, l’une des chercheuses.

Les auteurs de la recherche ont ajouté que « ce cas de bronchiolite aiguë fatale a été un défi diagnostique et thérapeutique ».

« Compte tenu de l’exposition importante du patient à des liquides avec des saveurs pour les cigarettes électroniques et du diagnostic négatif pour d’autres causes de bronchiolite, nous soupçonnons que la bronchiolite oblitérante a pu se développer de la même manière que chez les travailleurs du pop-corn exposés à la diacétalline par inhalation », ont-ils ajouté.

Le jeune homme a pu éviter la nécessité d’une double transplantation pulmonaire, mais les chercheurs ont indiqué qu’il souffrait de lésions pulmonaires chroniques et qu’il est encore en train de se remettre de son long séjour à l’unité de soins intensifs.

Les auteurs de l’étude ont précisé que les statistiques indiquent qu’environ 272 000 Canadiens âgés de 15 à 24 ans ont utilisé des cigarettes électroniques au cours des 30 derniers jours.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.