Un photographe capture le duel aérien de deux cardinaux femelles en une « fraction de seconde »

Par Epoch Times
8 mars 2022 11:44 Mis à jour: 8 mars 2022 11:44

Après avoir été victime d’une blessure invalidante, Andy Raupp, originaire du Wisconsin, a découvert la photographie d’oiseaux par hasard. Il a eu la chance d’immortaliser récemment un couple de cardinaux femelles en plein duel aérien.

Par une journée enneigée de janvier, Andy Raupp, 28 ans, était installé en mode silencieux pour photographier la faune sauvage, dans sa tente d’affût située dans son jardin, et obtenait quelques belles photos d’un cardinal femelle sur une branche de cèdre – Les tons de pastels roses doux du bec et des ailes de l’oiseau avec le contraste élégant des gris froids et des verts sombres du paysage hivernal le surprenait agréablement.

Puis, brusquement, un autre éclair de rouge a bouleversé ce moment de tranquillité, déclenchant instantanément un feu d’artifice de plumes.

(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)

« Surgie de nulle part, un deuxième cardinal femelle arrive en volant et a commencé à se battre », raconte Andy Raupp à Epoch Times. « En une fraction de seconde, les deux oiseaux se sont envolés et en un instant, le calme est revenu.

« Après l’altercation entre les cardinaux, j’ai rapidement regardé mes photos à l’endos de mon appareil et j’ai été enthousiasmé par les images capturées ! J’ai pensé qu’il était vraiment étonnant de voir une telle action rapide figée dans le temps, ce qui est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’aime la photographie aviaire. »

(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)

Avec son Sony A1, avec une vitesse d’obturation de 1/4000e de seconde, le photographe a pu prendre non moins de 40 clichés pendant cette rencontre d’une fraction de seconde, montrant une femelle oiseau à l’air plutôt vexé qui châtie l’autre pour le dérangement.

M. Raupp a partagé ses photos avec le monde entier en les postant sur son compte Instagram. Il y présente beaucoup de ses rencontres photographiques avec plus de 200 différentes espèces d’oiseaux.

« Assez souvent, lorsque je photographie certaines espèces d’oiseaux, les gens commentent et disent qu’ils ne savaient même pas que tel ou tel oiseau existait. »

« Je trouve de la joie non seulement à photographier les oiseaux et les animaux sauvages, mais aussi à partager des informations et à sensibiliser les autres à leur sujet. »

Quant aux deux oiseaux rouges impétueux qui s’affrontaient dans son jardin, M. Raupp raconté l’issue de la querelle dans une légende apparaissant sur son compte Instagram, où il a partagé ses 10 clichés préférés de l’affrontement. « Je dirais que l’oiseau qui a commencé le combat a rapidement regretté cette décision et a fini par battre en retraite en signe de défaite. 😂« 

(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
(Avec l’aimable autorisation d’Andy Raupp)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.