Dossier financier divulgué : les placements du Dr Fauci dans des entreprises chinoises contrôlées par le PCC

Par Frank Fang
18 janvier 2022 23:04 Mis à jour: 19 janvier 2022 00:06

Selon des dossiers financiers récemment divulgués, le Dr Anthony Fauci, a investi dans les « champions nationaux » du régime chinois dans son portefeuille de placements en 2020. Il s’agit de grandes entreprises chinoises qui servent les intérêts de Pékin et bénéficient des politiques de l’État.

Le sénateur Roger Marshall (Parti républicain-Kansas) a obtenu les états financiers (pdf) et les a publiés le 14 janvier. Il a ainsi été révélé que le Dr Fauci avait un portefeuille de placements de 10,4 millions de dollars, avec des avoirs dans plusieurs fonds communs fin 2020, dont un en particulier, le Matthews Pacific Tiger Fund.

Selon le bulletin d’information (pdf) publié par la société de placements Matthews Asia en septembre 2021, ce fonds a placé 42,7 % du capital de ses investisseurs dans des sociétés basées à Hong Kong et en Chine. Parmi ces sociétés figuraient Tencent Holdings, Alibaba Group Holdings, Hong Kong Exchange and Clearing Ltd. et WuXi Biologics Cayman.

Les sociétés apparaissant sur le bulletin ont initialement été signalées par Breitbart.

Tencent Holdings, un conglomérat chinois de technologie et de divertissement basé dans la ville de Shenzhen, dans le sud de la Chine, est surtout connu pour être le propriétaire de la populaire application de messagerie WeChat. Cette application a fait l’objet d’un examen minutieux de la part du gouvernement américain pour des raisons de sécurité nationale.

Tencent est également connu pour se conformer aux règles de censure du régime chinois en Chine et pour étendre sa surveillance et sa censure aux utilisateurs américains de WeChat.

Alibaba, le géant de e-commerce et de l’innovation technologique, fondé par l’entrepreneur technologique milliardaire Jack Ma, ainsi que Tencent, faisaient partie de plusieurs entreprises chinoises nommées en 2017 par le ministère chinois des Sciences et des Technologies dans « l’équipe nationale » du régime communiste pour faire progresser l’intelligence artificielle.

Des responsables américains ont mis en garde contre ces deux entreprises.

En 2019, Christopher Ford, alors secrétaire d’État adjoint à la sécurité internationale et à la non-prolifération, a déclaré que les géants technologiques chinois, dont Alibaba, Baidu et Tencent, s’étaient « profondément enlisés dans le système d’oppression de Pékin à l’intérieur du pays et dans ses ambitions stratégiques de plus en plus affirmées à l’échelle mondiale ».

WuXi Biologics Cayman, une société biopharmaceutique cotée à Hong Kong, entretient des liens étroits avec le Parti communiste chinois (PCC). Selon un article publié en 2021 par le portail d’information chinois NetEase, la société fait partie des entreprises chinoises qui ont signé un accord de partenariat avec le gouvernement municipal de Wuxi, une ville proche de Shanghai, pour former une « alliance pour la construction du Parti ».

L’alliance permettrait notamment aux entreprises participantes de mieux faire leur travail en partageant des informations sur l’amélioration de la « cohésion et de la compétitivité » de leurs « organisations du Parti ».

Outre le Matthews Pacific Tiger Fund, les investissements du Dr Fauci pour 2020 comprennent également des obligations investment grade de Pimco et du Pax Ellevate Global Women’s Leadership Fund.

Le Dr Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), a fourni les documents à M. Marshall après une demande du sénateur. Cette demande est intervenue après que les deux hommes se sont affrontés lors d’une audition au Sénat la semaine dernière, lorsque M. Marshall a confronté le Dr Fauci au sujet de ses informations financières.

Après la publication des documents le 14 janvier, le sénateur Marshall a accusé le Dr Fauci d’avoir menti à leur sujet dans une déclaration rédigée sur son site Web.

« Tout comme il a trompé le peuple américain sur l’envoi de l’argent des contribuables à Wuhan, en Chine, pour financer la recherche sur les gains de fonction, sur les masques, les tests, et plus encore, le Dr Fauci a été complètement malhonnête sur ses déclarations financières [désormais] accessibles au public – il n’est pas étonnant qu’il soit le bureaucrate le moins digne de confiance en Amérique », a conclu le sénateur Marshall.

Le sénateur a également annoncé qu’il allait présenter la loi Financial Accountability for Uniquely Compensated Individuals (FAUCI), afin que les déclarations financières des fonctionnaires soient plus facilement accessibles au grand public.

Le NIAID et Matthews Asia n’ont pas répondu à une demande de commentaire à l’heure de la mise sous presse.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.