États-Unis : 7 nouvelles personnes arrêtées après l’attaque mortelle au couteau d’un adolescent de 16 ans

Par Tom Ozimek
1 octobre 2019 00:29 Mis à jour: 1 octobre 2019 00:29

Sept autres adolescents ont été arrêtés dans le cadre d’une attaque contre un lycéen de Long Island qui lui a coûté la vie des suites d’une blessure au couteau.

Les procureurs ont déclaré que les adolescents avaient participé à la bagarre du 16 septembre, au cours de laquelle Khaseen Morris, un élève du lycée Oceanside High School âgé de 16 ans, avait été poignardé à mort.

« Les adolescents sont restés là et n’ont pas aidé Khaseen », a déclaré le lieutenant-détective Stephen Fitzpatrick du Département de police du comté de Nassau, selon le New York Times« Ils ont filmé sa mort au lieu de l’aider. »

La police a déclaré que Khaseen Morris n’était pas armé.

« Khaseen a été attaqué, poignardé, assassiné et laissé sans aide alors qu’il restait avec des amis après l’école », a déclaré Kassidy Kane, qui a organisé une campagne GoFundMe au nom de la famille. « Bien que nous comprenions que la mort n’est pas la fin, nos cœurs sont brisés mais notre foi est forte », a-t-elle ajouté.

L’adolescent a été transporté à l’hôpital à la suite de l’attaque et est décédé des suites de ses blessures.

« Il n’était qu’amour », a déclaré la sœur de la victime, a rapporté Pix11« Maintenant, le monde connaît son histoire. »

Arrestations multiples

Parmi les personnes arrêtées le vendredi 27 septembre, figurent Haakim Mechan, âgé de 19 ans, Marquis Stephens, 18 ans, Javonte Neals, 18 ans, Taj Woodruff, 17 ans, et Sean Merritt, 17 ans, tous de Long Beach. Tous les suspects ont plaidé non coupables d’agression en groupe au deuxième degré.

Tyler Flach, 18 ans, a été inculpé de meurtre au deuxième degré plus tôt dans la semaine. Selon Newsday, il aurait également maintenu son innocence.

Deux jeunes de 16 ans ont également été accusés de voies de fait, mais la police n’a pas nommé leur nom en raison de leur âge, a rapporté l’Associated Press. Scott Gross, avocat de l’un des adolescent de 16 ans, a déclaré que son client « n’avait joué aucun rôle » dans le meurtre.

Le lieutenant-détective Stephen Fitzpatrick a déclaré lors d’une conférence de presse samedi que la bagarre avait commencé dans un centre commercial situé près du lycée Oceanside, car Khaseen Morris était avec l’ex-petite amie de l’un des suspects.

Khaseen Morris a été tué dans une bagarre dans un centre commercial situé près du lycée Oceanside à New York le 28 septembre 2019. (CNN)

M. Fitzpatrick a déclaré que les suspects avaient tous pris part à l’attaque de Khaseen Morris. « Chacun d’entre eux a joué un rôle actif », a-t-il déclaré. « Ils sont venus avec l’intention de le blesser gravement. Khaseen a été tué à la suite de cela. »

Des centaines de personnes assistent aux funérailles

Les obsèques de Khaseen Morris ont eu lieu samedi à Oceanside et ont rassemblé des centaines de personnes, a rapporté Newsday.

« Je suis en colère, je suis en colère… et j’essaie de me contrôler », a déclaré la tante de la victime, Cherril Minott, devant le mémorial, selon le rapport.

« Ils nous l’ont pris. Ils ont percé un trou, creusé un trou, si profondément dans nos cœurs qu’il ne sera jamais rempli. »

Ses amis se souvenaient de Khaseen Morris comme d’un adolescent fougueux qui pouvait faire sourire tout le monde.

« Il avait un si grand cœur », a déclaré son ancienne camarade de classe Gigi Greenwood, selon Newsday« Il aidait pour tout ce dont on aurait besoin – nos devoirs, n’importe quoi. Tout le monde l’aimait. »

« Khaseen était le cadet d’une famille de quatre enfants et adorait la vie », a déclaré Kassidy Kane. « Son sourire pouvait illuminer une pièce alors que sa personnalité éclairait tous les cœurs. »

Associated Press a contribué à ce rapport.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.